"Manuel de l'Inquisiteur" de Bernard Gui : les Vaudois Commentaire de Texte

"Manuel de l'Inquisiteur" de Bernard Gui : les Vaudois
Commentaire portant sur un extrait de l'ouvrage de Bernard Gui, écrit dans les années 1320, et dans lequel il analyse de manière simpliste la naissance et l'évolution de la "secte" des Vaudois.
№ 12373 | 3,040 mots | 4 sources | 2009
Publié le août 30, 2009 in Histoire , Religion , Théologie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'extrait étudié constitue la cinquième partie de la Pratique exposée par frère Bernard Guidoni de l'ordre des Prêcheurs, contre ceux qui sont corrompus par le fléau de la perversité hérétique. L'homme d'Église tente en effet ici de nous donner un aperçu se voulant complet du parcours de cette «secte» ; ses informations sur le sujet sont néanmoins incomplètes et influencées par sa position d'inquisiteur. Face à cette subjectivité, nous allons tenter de retracer le parcours logique et réel de la «secte vaudois».

I. La naissance de la «secte des Vaudois»

II. Vers la qualification d'«hérésie» du mouvement vaudois

III. La dispersion des Vaudois, vers un schisme au sein de la communauté

Extrait du document:

La cinquième partie de la Practica dont notre extrait fait l'objet donne aux inquisiteurs une méthode ainsi que les procédés à employer pour la recherche et l'interrogatoire des hérétiques, Cathares, Vaudois, Béguins, Juifs et autres. Ces mouvements dits «hérétiques» trouvent leur origine dès le XI ème siècle, alimentés par la protestation contre la richesse du Haut-Clergé souvent recruté au sein d'une noblesse sans vocation religieuse, l'appauvrissement du Bas-Clergé, le progressif non respect des règles monastiques (Cluny, Cîteaux), et plus généralement par le désarroi des populations. C'est à l' «hérésie» vaudoise, traitée dans notre extrait par les connaissances approximatives de Bernard Gui sur le sujet, que nous allons nous intéresser...

Commentaires