Mobilisation et culture de guerre (1914-1918) Commentaire de Texte

Mobilisation et culture de guerre (1914-1918)
Commentaire de texte à partir du discours d'Albert Sarraut sur la culture et la mobilisation pendant la première guerre mondiale et qui vise à légitimer la guerre contre l'Allemagne.
№ 16890 | 1,505 mots | 1 source | 2010
Publié le juin 16, 2010 in Histoire , Relations Internationales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce texte est un extrait du discours d'Albert Sarraut, Ministre de l'instruction publique, le 3 octobre 1914. Ce discours est prononcé à Bordeaux, ville où le gouvernement s'est installé depuis la fin du mois d'aout face à l'avancée des Allemands en direction de Paris. Albert Sarraut est un ministre du gouvernement de l'Union Sacrée. Formé le 26 aout, ce gouvernement a pour but de rassembler tous les français autour de la défense du pays. C'est donc un ministre patriotique.
Ce discours est tenu à l'occasion de la rentrée des classes, il sera donc transmis aux professeurs et aux instituteurs et aura une incidence sur l'opinion publique car c'est l'école qui forme les futurs citoyens. Ce texte s'attache a montrer le bien fondé de cette guerre : le soldat français doit se battre pour la liberté de la France et contre le barbare allemand. Pour étudier ce texte, nous verrons tout d'abord les références historiques du discours puis son esprit manichéen.

Extrait du document:

Pour Albert Sarraut, la guerre semble se situer entre le bien et le mal. Il utilise un champ lexical très sombre et négatif pour parler des Allemands. Selon lui, l'Allemand est « une bête humaine en arrêt d'évolution ». L'Allemagne représente la « barbarie », « la chose qui rampe », « le reptile », « l'ombre ». Selon lui, l'Allemagne représente une force maléfique. La France, au contraire est symbolisée par la lumière : « le chevalier étincelant », « la lumière », « l'étoile » ou encore « elle a éclairé ». La France représente le positif.

Commentaires