« Pantagruel », François Rabelais Commentaire de Texte

« Pantagruel », François Rabelais
Commentaire de la lettre que Gargantua adresse à son fils issue de l'ouvrage « Pantagruel », de Rabelais se demandant en quoi cette lettre est un appel d'un père à son fils invitant le fils à devenir homme. (PDF)
№ 30657 | 1,160 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le mai 28, 2014 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cette fameuse lettre que Gargantua adresse à son fils Pantagruel étudiant à Paris peut apparaître comme un des textes fondateurs de l'humanisme français. Là s'opère la coupure mythique entre un Moyen Âge présenté comme un temps « ténébreux et sentant l'infélicité et calamité des Goths, qui avaient mis à destruction toute bonne littérature » et les temps nouveaux où « toutes disciplines sont restituées ». Mais, avec Rabelais, rien n'est simple. Étonné que Gargantua conseille à son fils de participer à des controverses que condamnaient les humanistes (l. 18-20), Gérard Defaux se demande si cette lettre ne serait pas « ironique à quelque degré » et si elle ne met pas en cause « le concept même d'humanisme chrétien » (Rabelais, Les Cinq Livres, La Pochothèque, 1994, p. 348). La lettre débute à « […] Maintenant toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées » et se termine à « D'Utopie, ce dix-septième jour du mois de mars. »

Extrait du document:

La vie politique est évoquée par les expressions « défendre ma maison », « secourir nos amis en toutes leurs affaires contre les assauts des malfaisants » (l. 16). Elle est présentée comme la rencontre d'une réalité difficile où s'affrontent des forces contraires. On s'engage alors dans le monde des adultes, « maintenant que tu deviens homme et que tu te fais grand » (l. 14) et l'on renonce à la douceur (« tranquillité », l. 15 ; « repos », l. 15) des études.

Commentaires