« Pensées », Pascal -« Tous les hommes recherchent d'être heureux » Commentaire de Texte

« Pensées », Pascal -« Tous les hommes recherchent d'être heureux »
Commentaire d'un extrait de la seconde partie des « Pensées » de Pascal sur le souverain Bien se demandant en quoi la rhétorique et la poésie se mettent conjointement au service de l'apologie et d'une certaine forme de prosélytisme. (PDF)
№ 30645 | 1,755 mots | 2 sources | 2014 | FR
Publié le mai 28, 2014 in Littérature , Religion
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Situé dans la partie des Pensées consacrée au Souverain Bien, le passage donné ici est précédé d'un titre qui en donne l'orientation, le thème : Que l'homme sans la foi ne peut connaître le vrai bien, ni la justice. Mais le texte ne s'ouvre pas immédiatement sur l'image de l'homme sans Dieu. Le constat sur lequel commence le texte a des connotations profanes : il y est question de bonheur et de manières d'être heureux. Pascal prend pour point de départ une constante de la nature humaine, pour en signaler rapidement le caractère vain, faisant seulement alors intervenir la foi. L'extrait, découpé en cinq paragraphes reliés par des liens logiques ou lexicaux, est construit comme une véritable démonstration, située dans une intemporalité qui lui ôte toute relation avec le contexte historique. Il s'agit de la nature et de la condition humaine, et de la nécessité, pour retrouver un bonheur fondamental, et perdu, d'adhérer à une croyance qui permet de combler le vide de l'attente. Mais le bonheur dont il est question alors n'est plus le bonheur au sens humain du terme, il est le Bien nommé dans le titre. De la quête du bonheur par le divertissement, on est passé à la découverte de la béatitude par la foi en Dieu. L'extrait débute à « Tous les hommes recherchent d'être heureux. » et se termine à « la raison et à la nature tout ensemble ».

1. Structure, liens logiques et réseaux lexicaux
2. L'évolution de la notion de bonheur
3. Une leçon universelle

Extrait du document:

On peut ainsi observer la manière de procéder et de persuader de Pascal : elle consiste à prendre pour point de départ des comportements et des attitudes humaines, observées par le moraliste, et que personne ne pourrait contester. Cette manière de mettre en confiance se poursuit par l'énoncé des difficultés humaines (incapacité d'être heureux), auxquelles personne ne songerait à s'opposer : il est toujours plus facile de dire que l'on n'est pas heureux que le contraire.
  • Commentaire d'un extrait du fragment « L'imagination », issu du recueil « Pensées », de Pascal dans lequel il démontre que l'homme doit parfois savoir accepter la doctrine chrétienne. (pdf)
    № 26988 | 1,125 mots | 1 source | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • dissertation portant sur l'ouvrage "Les Pensées" de Pascal cherchant à déterminer si son caractère fragmenté et inachevé est un atout ou une faiblesse pour lui.
    № 15694 | 1,170 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'un extrait de l'œuvre de Pascal portant sur la grandeur de l'homme mais aussi sa vulnérabilité par rapport au monde qui l'entoure.
    № 11816 | 940 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires