"Préface pour un traité du vide" de Pascal Commentaire de Texte

"Préface pour un traité du vide" de Pascal
Commentaire de philosophie sur un extrait de la "Préface pour un Traité du vide" de Pascal, se demandant en quoi l'homme diffère de l'animal.
№ 30555 | 1,735 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le mars 27, 2014 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Entre homme et animal, nombreux sont ceux qui ont cherché à faire la comparaison. La plupart ont trouvé des différences notables, mais tous ne s'accordent pas dessus. Pascal nous livre, dans cet extrait de la Préface pour un Traité du vide, sa vision des choses en introduisant la notion de progrès. En effet, Pascal expose la question suivante : En quoi l'homme diffère t-il de l'animal ? Il affirme qu'il existe une différence fondamentale entre l'homme et l'animal, qui n'est pas de l'ordre du degré mais de la nature elle-même. De ce fait, il compare en eux leur capacité à progresser par la connaissance et à se perfectionner dans leur être.

1. La connaissance animale procède de l'instinct
2. La connaissance humaine est d'une nature très différente

Extrait du document:

Toutefois, nous pouvons tout de même nous demander si les animaux ne sont pas parfois capables de progrès. Pascal se sert du seul exemple des abeilles pour généraliser sur l'incapacité de perfectionnement chez tous les animaux. De ce fait, nous pouvons élargir les exemples pour montrer l'apparition de certaines contradictions. Tout d'abord, les animaux sont capables de s'adapter. Certes, cela peut être leur nature qui les pousse à s'adapter à leur environnement, comme par exemple les oiseaux migrateurs qui ne se reproduisent plus au même endroit du fait du réchauffement climatique et dont les choix concernant ceci leur sont dictés par leur horloge biologique. Cependant, on observe également que des animaux sont capables de s'adapter à des imprévus, des choses qui ne sont pas dans leur nature propre.

Commentaires