"Prolégomènes à la souveraineté" d'Etienne Balibar Commentaire de Texte by alexa

"Prolégomènes à la souveraineté" d'Etienne Balibar
Plan détaillé d'un commentaire de l'article "Prolégomènes à la souveraineté" de Balibar dont l'objectif est de dégager les articulations typiques du concept européen de la souveraineté afin de tracer les limites de son application.
№ 31482 | 2,430 mots | 0 sources | 2015 | CH
Publié le août 25, 2015 in Sciences Politiques , Questions Européennes
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cet article est extrait de "Les Temps modernes, no. 610, sept.-oct.-nov. 2000,
« La souveraineté. Horizons et figures de la politique », dossier sous la dir. de Michel Kail et Emmanuel Wallon.
En s'appuyant sur quelques textes classiques, il prend comme point de départ le postulat selon lequel les incertitudes de la construction européenne sont intimement liées à la crise de la souveraineté, - comprise dans son acception de forme nationale -, et conséquemment au développement d'espaces politiques supranationaux, transnationaux et postnationaux.

1. Résumé de l'article
2. Point de départ de l'article
3. Objectif de l'article
4. Questionnements

Extrait du document:

Ainsi la souveraineté se définit comme le pouvoir de « décider sur l'état d'exception » qui se traduit, premièrement, par le primat de l'existence de l'Etat sur la validité du droit mais aussi par les conditions matérielles présupposées de la décision politique. En l'occurrence, le souverain, c'est-à-dire l'Etat lui-même, est intimement liée au sujet sans être pour autant personnel donc sans décider selon un schéma d'une unité de la volonté. Dans cette optique, Schmitt avance que la démocratie constitutionnelle décompose la souveraineté si l'état d'exception ne se fait pas valoir.

Commentaires