« Psychopathologie de la vie quotidienne », Freud - chap VI Commentaire de Texte by Kamiru

« Psychopathologie de la vie quotidienne », Freud - chap VI
Commentaire du chapitre VI de l'ouvrage « Psychopathologie de la vie quotidienne », de Freud dans lequel il démontre que l'homme commet plus facilement des lapsus calami que des lapsus linguae. (pdf)
№ 27026 | 5,570 mots | 0 sources | 2008 | FR
Publié le nov. 21, 2011 in Philosophie , Psychologie , Linguistique
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans le chapitre VI intitulé "Erreurs de lecture et d'écriture" issu de l'ouvrage « Psychopathologie de la vie quotidienne », Freud établit un rapport entre les erreurs de lecture et d'écriture, et les lapsus qu'il analyse dans le chapitre précédent : "Il existe, entre les lapsus, d'une part, les erreurs de lecture et d'écriture, d'autre part, une affinité telle que les points de vue et les remarques formulées concernant les premiers s'appliquent parfaitement à ces dernières".
Dans ce chapitre, Freud veut donner "quelques exemples de ces erreurs, soigneusement
analysés, sans embrasser l'ensemble des phénomènes". Freud est très méthodique puisqu'il analyse ses exemples de façon organisée à travers un plan synthétique.

I) Erreurs de lecture
II) Erreurs d'écriture

Extrait du document:

Freud reprend l'exemple de Bleuler, qui a parfois l'impression de voir son nom écrit
lorsqu'il lit : "À mon grand étonnement, je ne trouve, une fois arrivé à la ligne en question,
que le mot Blutköpperchen (« globules sanguins »). Sur les milliers d'erreurs de lecture du
champ visuel, central ou périphérique, analysées par moi, cette erreur était la plus grossière".
Il explique cela par le fait qu'il a établi un lien entre "une remarque sur une sorte de mauvais
style qui règne dans certains travaux scientifiques" et le sentiment de culpabilité concernant
ce sujet : "dont je me sentais moi-même coupable dans une certaine mesure".

Commentaires