"Questions de sociologie" de Bourdieu Commentaire de Texte by whatelse

"Questions de sociologie" de Bourdieu
Commentaire d'un extrait de cet ouvrage de Bourdieu, intitulé "L'opinion Publique n'existe pas" dans lequel l'auteur montre comment et pourquoi l'opinion révélée par les sondages ne sauraient être assimilée à l'Opinion Publique.
№ 16898 | 4,485 mots | 21 sources | 2010
Publié le juin 16, 2010 in Sciences Politiques , Sociologie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Ce mot d'opinion fait rêver…C'est celui qu'emploie la maîtresse de maison pour mettre fin à une discussion qui risque de s'envenimer. Il suggère que tous les avis sont équivalents, il rassure et donne aux pensées une physionomie inoffensive en les assimilant à des goûts. Tous les goûts sont dans la nature, toutes les opinions permises, des goûts, des couleurs, des opinions il ne faut pas discuter ». Par cette entrée en matière dans ses Réflexions sur la question juive (1946), Jean-Paul Sartre dénonce la tendance démocratique à reconnaître à tous une opinion et donc un avis égal aux autres. Cependant, là où J.P Sartre utilise cette introduction pour dénoncer l'antisémitisme comme une « passion » plus que comme une « opinion », P. Bourdieu utilise une introduction proche pour dénoncer la « fabrication » d'une « opinion publique ».

1. L'opinion publique comme construction sondagière
2. L'opinion publique comme mode de domination et de légitimation

Extrait du document:

Les sondages tendent à créer un « effet de consensus » comme l'expliquent H. Meynaud et D. Duclos, P. Champagne parle lui d'un « effet de conformisme ». Le fait de poser une question dont les modalités de réponses évoluent graduellement de ‘pas du tout d'accord' à ‘tout à fait d'accord' aboutirait chez les agents hésitants à la formulation d'une opinion moyenne afin de montrer leur ‘normalité' et de ne pas s'abstenir. Cela conduirait à la formation d'une opinion ‘d'accord' et donc à une forme de consensus mou. Cela consiste à attribuer une opinion à des agents qui n'en ont pas forcément, et qui plus est une opinion ‘normale' avouable.

Commentaires