"Réponse aux premières objections" de René Descartes Commentaire de Texte

"Réponse aux premières objections" de René Descartes
Explication d'un texte de Descartes extrait des "Réponses aux premières objections" et qui concerne la possibilité et les modalités pour l'homme de connaitre Dieu.
№ 15007 | 2,280 mots | 1 source | 2010
Publié le avr. 21, 2010 in Philosophie , Théologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans ses Réponses aux objections concernant Méditations Métaphysiques, Descartes affronte les arguments opposés aux conclusions de son ouvrage. Dans ce passage des « Réponses aux premières objections », il revient sur la Troisième des Méditations Métaphysiques qui prouve rationnellement l'existence de Dieu. L'abjection a laquelle Descartes va se confronter concerne ici la connaissance claire et distincte que l'on peut avoir de Dieu et de sa nature infinie. Si Dieu est infini, comment un esprit fini, celui de l'homme, peut-il le connaitre ? Pour expliciter son raisonnement et éclaircir cette question, Descartes va introduire une série de distinction, notamment en distinguant l'infini et l'indéfini, afin de préciser et de renforcer son argumentation.
Dans un premier temps, il va distinguer deux acceptions du terme d'infini pour finalement réserver le concept d'infini à Dieu seul.

Extrait du document:

Au sens strict, on ne peut parler d'infini que pour « ce en quoi de toutes parts je ne rencontre points de limites , auquel sens Dieu seul est infini ». A Dieu seul est réservé le qualificatif d'infini, ce qui permet à Descartes de se préserver des objections qui lui rétorqueraient qu'une ligne géométrique, une droite, est également infinie.

Commentaires