« Soleils couchants », Verlaine Commentaire de Texte by damemaruyama

« Soleils couchants », Verlaine
Commentaire du poème « Soleils couchants », issu du recueil « Poèmes saturniens » de Verlaine se demandant en quoi ce poème montre la nostalgie du poète.
№ 26816 | 1,410 mots | 1 source | 2011 | FR
Publié le nov. 03, 2011 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce poème « Soleils couchants » fait partie de la section « Paysages tristes » du recueil « Poèmes saturniens » dans laquelle Verlaine va peindre sa tristesse. Le titre du poème est l'occasion pour Verlaine de nous mettre en rapport avec le refrain du texte. La répétition de l'expression fait du poème une mélopée obsédante. Elle est la répétition d'une hallucination menant au cauchemar et presque à la folie. Le texte semble former un seul bloc de 16 vers mais on peut distinguer 4 strophes qui se regroupent en 2 mouvements de 8 vers chacun. Ces vers sont des pentasyllabes : le mètre impair a l'avantage de mieux mettre les mots qui le composent en évidence. On est plus sensible aux sonorités et aux rimes dont le système est des rimes croisées, alternant rimes féminines et rimes masculines. Cette alternance est brisée à la fin du texte puisque la dernière strophe est en rimes embrassées.

Extrait du document:

À chaque vers correspond un groupe grammatical avec sa fonction propre. Le troisième vers est le plus important : l'impression est suggérée par le spectacle et par la rêverie. Le sentiment est familier au poète : la « mélancolie ». L'expression s'étale sur le vers tout autant visuellement que du point de vue de l'ouïe. Verlaine veut rendre compte de ce qui se passe dans son esprit : il est habité par cette impression. Le mot, COD ici, est repris au vers 5 en tant que sujet : on entre dans une rêverie obsessionnelle qui, progressivement, conduit à l'hallucination.
  • Commentaire composé sur « Mon rêve familier », extrait des "Poèmes saturniens" de Verlaine dans lequel l'auteur évoque un rêve qui prend le pas sur la réalité avant que celle-ci ne reprenne le pouvoir et le ramène à ses angoisses.
    № 26803 | 1,845 mots | 1 source | 2011 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire composé du poème "Effet de nuit" extrait du recueil "Les poèmes saturniens" qui analyse quel effet veut produire Verlaine dans cette «eau-forte».
    № 7545 | 1,755 mots | 0 sources | 2007 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du poème « Chanson d'automne », issu du recueil « Poèmes saturniens » de Verlaine en quoi ce poème montre que le poète est angoissé.
    № 26819 | 1,150 mots | 1 source | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires