Sparte : La gérousia ou conseil des anciens Commentaire de Texte

Sparte : La gérousia ou conseil des anciens
Commentaire de 2 textes de Plutarque et d'un texte d'Aristote se demandant en quoi ces 3 extraits témoignent de l'originalité de la cité de Sparte à l'époque classique, et plus particulièrement de la place de la gérousia dans le bon ordre de la cité. pdf
№ 24778 | 2,760 mots | 8 sources | 2011
Publié le juin 06, 2011 in Histoire , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sparte, est, à l'époque classique, une cité originale du monde grec, en raison de son importance spatiale mais aussi de la particularité de ses institutions qui lui donne un caractère typiquement oligarchique. Rappelons qu'en raison du mythe de Sparte, instauré dès les textes des anciens, il nous est aujourd'hui difficile de comprendre la réalité historique de cette cité. Les trois textes présentés n'échappent pas au miroir Spartiate, et mêlent, comme nous allons le voir, la vie politique de Sparte à sa légende. Nous sommes ici en présence de source littéraires importantes, extrait de la biographie de Lycurgue par Plutarque (chapitre V et XXVI) et du livre II de la politique, traité philosophique d'Aristote.
L'extrait 1 issu de la biographie de Lycurgue par Plutarque débute à « Des nombreuses innovations faites par Lycurgue » et se termine à « la gérousia fût composée de trente membres en tout. ».
L'extrait 2 issu de la biographie de Lycurgue par Plutarque débute à
« Quant au conseil des anciens » et se termine à « celui-là était proclamé élu. »
L'extrait 3 est issu du livre II de la politique, traité philosophique d'Aristote. Il débute à « La législation sur la magistrature des gérontes » et se termine à «l'ambition et à la cupidité. ».


I) Structure de la gérousia
II) Les pouvoirs du conseil des anciens

Extrait du document:

Lycurgue est probablement un personnage semi-légendaire de l'histoire Spartiate, auquel les auteurs anciens ont attribué l'ensemble des institutions de la cité, en fessant un législateur unique. Il est possible qu'un Lycurgue ait existé (peut-être même un roi a porté ce nom) mais auquel cas, il n'a probablement pas fais toutes les réformes qu'il lui ont été attribuées plus tardivement. Ce que nous savons sur lui nous viens en grande partie de la biographie de Plutarque, celui-ci s'étant appuyé sur des auteurs anciens, pouvant remonter jusqu'au Vème siècle.

Commentaires