"Traité de la nature humaine" de David Hume - livre I, partie IV, section VI Commentaire de Texte by segolene

"Traité de la nature humaine" de David Hume - livre I, partie IV, section VI
Commentaire de cet extrait de l'oeuvre de Hume dans lequel il s'oppose à la métaphysique cartésienne illustrée par le cogito.
№ 10783 | 910 mots | 0 sources | 2009
Publié le avr. 22, 2009 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans ce texte tiré de la partie quatre intitulée «le système sceptique et les autres systèmes philosophique» et extrait de la sixième section intitulée «l'identité personnelle», du premier livre du Traité de la Nature Humaine, Hume, à partir de sa méthode empirique, pose la question de savoir si l'idée du moi est possible. Dans un premier temps, il remet en question l'idée du moi au sens commun, dans un second temps, il démontre que le principe empirique ne s'applique pas à l'idée du moi, et dans un troisième temps, il en conclut donc que l'idée du moi n'existe pas.

Extrait du document:

Dans ce premier temps, Hume va à l'encontre du sens commun. Il pose que «nous n'avons pas d'idée du moi de la manière qu'on dit», c'est à dire que le moi au sens commun n'existe pas. Le moi, est un principe métaphysique qui fait l'unité de la personne par delà la diversité de ses pensées, de ses sentiments, de ses actes, comme une réalité permanente et invariable. La notion d'idée prend un sens tout à fait particulier chez Hume, d'où la nécessité de la redéfinir : chez hume, l'idée est le deuxième genre des perceptions de l'esprit, elle est toujours dérivée d'une impression ; comme idée simple, elle en constitue la copie, comme idée complexe, elle est une association d'idées simples, qui elles-même correspondent à des impressions simples.

Commentaires