« Traité théologico-politique », Spinoza Commentaire de Texte

« Traité théologico-politique », Spinoza
Commentaire d'un extrait du chapitre 20 de l'œuvre « Traité théologico-politique », de Spinoza, ce dernier affirmant que la finalité de l'État n'est pas de dominer mais de permettre aux hommes de vivre librement.
№ 16914 | 2,150 mots | 1 source | 2010
Publié le juin 16, 2010 in Philosophie , Sciences Politiques , Théologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'extrait que nous allons étudier se situe au chapitre 20 de l'œuvre « Traité théologico-politique », écrit par le philosophe Spinoza. Le texte commence à « Des fondements de l'État » et se termine à «pourvu qu'il n'aille pas au delà de la simple parole ou de l'enseignement. ». Dans ce texte, le philosophe répond à la question : quelle est la finalité de l'État ? Est-il fait pour asservir les hommes ou au contraire pour que ceux-ci vivent libres ?
Pour lui, il ne fait aucun doute que c'est la seconde réponse qui est la bonne, et il justifie sa réponse par une analyse philosophique des fondements de l'État qui est évoquée au début du texte. Quels sont donc ces fondements ? Comment en déduit-il que la finalité de l'État, c'est la liberté ? C'est ce que nous allons montrer, à travers une explication ordonnée du texte.

Extrait du document:

En un sens, l'homme n'a jamais été aussi libre que dans cet « état de nature », dans lequel chacun jouit de son droit naturel et vit en vertu de lui seul. En même temps, cette liberté est fort précaire. En effet, le droit de chacun a pour seule réalité effective la force dont il dispose pour se maintenir en vie aux dépends des autres.

Commentaires