1830, une « révolution de la liberté » manquée ? Dissertation by L

1830, une « révolution de la liberté » manquée ?
Dissertation qui se demande dans quelle mesure la révolution de 1830 constitue une révolution inachevée.
№ 26031 | 2,500 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le août 20, 2011 in Histoire , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le terme de révolution implique un changement radical, un retournement d'une société sur elle-même. Depuis 1789, la Révolution française fait figure de modèle en la matière. L'insurrection populaire, l'abolition de l'ordre ancien, et une déclaration des droits de l'homme et du citoyen en sont les éléments structurants. Une révolution implique la coalition du peuple mené par une élite politique majoritaire. En 1830, le peuple parisien élève des barricades au nom de la liberté. Trois journées sanglantes aboutissent à l'exil de Charles X et à un changement de dynastie. Mais, d'un point de vue structurel, le régime en place ne change pas : d'une monarchie constitutionnelle on passe à une monarchie constitutionnelle.

1. 1830, révolution de la liberté
2. Une révolution inachevée

Extrait du document:

Dans la course au pouvoir de l'été 1830, les républicains élaborent un programme en sept points. Dénonçant une révolution « escamotée », ils s'opposent au nouveau régime qu'ils souhaitent dès lors renverser. Ils s'appuient sur les étudiants, les professions libérales et sur la Garde nationale. Non représentés à la Chambre s'organisent en un réseau dense d'associations et de sociétés secrètes. Ainsi, la loge des Amis de la Vérité est fondée en septembre 1818 par quatre jeunes étudiants parisiens, dont Bazard, Buchez et Joubert, et qui emprunte les structures et une partie des rites à la Maçonnerie. Hostile à la fois aux Bourbons et au bonapartisme, elle peut être définie comme « républicaine » si l'on prend ce mot dans un sens très large.

Commentaires