A quoi reconnaît-on l'humanité en chaque homme ? Dissertation by Luna

A quoi reconnaît-on l'humanité en chaque homme ?
Dissertation de philosophie qui s'interroge sur le caractère inné de l'humanité.
№ 6315 | 1,145 mots | 0 sources | 2007
Publié le juin 12, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’homme vivant dans un contexte de société, va devenir producteur. Ce statut va poser le problème du droit du sol, qui est arbitraire et celui de la propriété. La conquête de nouvelles terres va dès lors se présenter à l’homme comme un moyen d’enrichissement provoquant guerres et relations conflictuelles. Hobbes dit d’ailleurs que « l’homme est un loup pour l’homme », c'est-à-dire qu’il y a un retour à l’animalité dans l’espèce elle-même.

I. Comment peut-on expliquer les actes barbares ?

II. L’humanité est-elle naturelle ou conventionnelle ?

III. L'humanité ne peut-elle pas être perdue ?

Extrait du document:

La notion d’humanité correspond à toutes les valeurs universelles communes à tous les hommes. Elle est au premier abord considérée comme innée, nous distinguant ainsi de l’animal. Elle s’oppose à la notion de barbarie, c'est-à-dire ce qui relève de la sauvagerie, de l’inhumain. Définir la notion d’humanité pose néanmoins certaines difficultés car au-delà des données biologiques caractérisant l’espèce humaine, il existe de nombreuses différences. En tentant de la définir comme source de raison faisant de l’homme un sujet pensant, un « animal raisonnable », on est confronté au problème des exceptions. Quel statut prend alors le fou, l’inconscient, le primitif, le passionné ? N’ont-ils pas d’humanité ? Cela nous amène au problème de la nature humaine : l’humanité est elle réellement innée ?

Commentaires