Accomplir tous ses désirs, est-ce une bonne règle de vie ? Dissertation

Accomplir tous ses désirs, est-ce une bonne règle de vie ?
Dissertation qui aborde les thèmes du désir et du bonheur pour analyser si la satisfaction des désirs permet d'être heureux et de vivre mieux.
№ 17758 | 1,525 mots | 0 sources | 2010
Publié le juil. 12, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis l'Antiquité, la philosophie se définit comme la recherche de la sagesse. Il est en effet nécessaire de réfléchir, de philosopher pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons. Mais il est également important d'adopter un certain savoir-vivre, c'est-à-dire une bonne règle de vie. La philosophie est donc la preuve même du désir commun à tous les hommes : la recherche du bonheur. Mais justement, l'homme se définit comme un sujet désirant. Le désir est un mouvement qui dynamise l'homme et qui se situe entre le manque et la satisfaction. Les désirs font donc partie de l'existence de l'homme et l'on ne peut nier qu'ils influent sur cette quête du bonheur. Alors, accomplir tous nos désirs, est-ce indispensable pour mieux vivre ? Nous montrerons tout d'abord en quoi l'accomplissement de nos désirs est une bonne règle de vie. Ensuite, nous nous demanderons s'il ne vaut pas mieux se contenter de désirer. Et pour finir, nous mettrons en avant la nécessité de distinguer nos différents désirs.

Extrait du document:

Ce thème des désirs non satisfaits est au cœur de la psychanalyse. Le psychanalyste Freud a mis en évidence le fait que refouler ses désirs (et donc ne pas les réaliser) introduisait un bouleversement dans la vie de l'homme. Tous les désirs que l'on cherche à refouler, c'est-à-dire à cacher, à oublier, vont dans l'inconscient. Mais tant qu'ils ne sont pas satisfaits, nos désirs tentent de s'exprimer, soit à travers les rêves, les actes manqués ou pire, par des troubles du comportement comme la névrose ou l'hystérie.

Commentaires