Accomplir tous ses désirs, est-ce une bonne règle de vie ? Dissertation

Accomplir tous ses désirs, est-ce une bonne règle de vie ?
Dissertation philosophique sur l'accomplissement des désirs.
№ 7643 | 790 mots | 0 sources | 2008
Publié le août 08, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’homme est souvent qualifié comme étant un être de désir dont les envies sont insatiables et sans fins. Cependant, dès son plus jeune âge, certaines limites s’imposent déjà. A un enfant qui veut un enième jouet, ses parents lui diront qu’il en a déjà beaucoup et qu’il ne pourra même pas profiter d’un nouvel objet. En grandissant, les désirs évoluent et changent mais demeurent, l’autorité parentale s’amenuise plus ou moins laissant peu à peu la place à celle dictée par la société elle-même. Nous en venons donc à nous interroger. Serait-il convenable vis-à-vis d’autrui de réaliser tous ses souhaits ? N’est-il pas important de fixer des limites entre l’indispensable et le superflu ? Vivrions-nous plus heureux en accomplissant toutes nos envies ?

Extrait du document:

Ainsi, en faisant cela, nous empièterons sur l’espace vital d’autrui qui permet son épanouissement et sa réalisation personnelle. On en revient donc à l’idée de bonne ou de mauvaise règle de vie. Par ailleurs, si une personne se fixe elle-même ses propres limites, elle se sentira encore plus libre qu’elle ne pourrait l’être en suivant simplement les codes édictés par la loi.

Commentaires