Aspasie, l'étrangère intellectuelle Dissertation by pamaaal

Aspasie, l'étrangère intellectuelle
Dissertation portant sur Aspasie, compagne de Périclès, interlocutrice de Socrate : une femme d'influence.
№ 6624 | 3,190 mots | 5 sources | 2008
Publié le juin 23, 2008 in Histoire , Littérature , Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Un personnage étrange qui constitue un paradoxe dans l'histoire politique athénienne. ‎Voilà, peut-être, la façon la plus objective de décrire Aspasie. Cette brillante milésienne doit ‎sa célébrité à deux hommes. Elle fut tout d’abord, la compagne aimée et respectée de Périclès, ‎le plus puissant et le plus prestigieux des Athéniens à l’époque de sa splendeur dit le ‘siècle de ‎Périclès’. Quelque trente ans, de 460 à 430, de la réforme démocratique d’Ephialtès au ‎déclenchement de la guerre du Péloponnèse. Mais elle fut aussi l’interlocutrice privilégiée et ‎admirée de Socrate‎.

I) Aspasie

1) ‎La belle femme de Milet
2) Son installation à Athènes comme métèque/hétaïre

II) Aspasie la maîtresse de Périclès ; dominant ou dominée ?‎

1)‎ Périclès vu à travers Aspasie
‎2) Aspasie et les choix politiques de Périclès

III) Aspasie et sa réputation

1) Le soutien ou le refus d’Aspasie
2) Avec ou sans Périclès, Aspasie une femme d’influence

Extrait du document:

Aspasie est donc une femme métèque. Elle tire ses revenus d’une maison où les hommes viennent passer du bon temps en sa compagnie et de celle des filles qu’elle forme.
Le statut d’hétaïre qui lui est attribué correspond à une femme un peu prostituée, un peu geïsha, un peu courtisane, un peu ‘danseuse’. En somme, une hétaïre est une compagne ‘pour le plaisir’, ce qui sous-entend que c’est une courtisane de haut rang, recherchée autant pour ses talents intellectuels que pour ses attraits physiques. C’étaient les seules femmes vraiment libres de l’Athènes classique.

Commentaires