Bien vivre, est-ce un droit ? Dissertation

Bien vivre, est-ce un droit ?
Dissertation portant sur le droit au bonheur ainsi que sa place et son importance par rapport à la société.
№ 13413 | 1,565 mots | 3 sources | 2009
Publié le janv. 14, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Tous les hommes naissent naturellement et également libres et indépendants, et possèdent certains droits inaliénables (…) la quête du bonheur et de la sécurité »Voilà ce qu'il est possible de lire dans la déclaration d'indépendance des Etats-Unis d'Amériques en 1776. Le bonheur apparaît là lié au rôle de l'Etat en tant que tel. Cette idée que l'Etat serait un garant du bonheur, un garant aussi du bien vivre est prégnante à nos sociétés. Après, la Seconde Guerre mondiale des pays ont eu la volonté d'installer l'Etat Providence, ou l'Etat du Bien-être, le « Welfare State ». Ainsi l'Etat permettrait à ces citoyens de bien vivre, il encadrerait sa population pour la faire avancer en direction d'une vie meilleure, et cette dernière aurait le droit au "bien vivre", "au bonheur" en général.

Extrait du document:

Le droit à pouvoir bénéficier de la quête du bonheur est un droit primordiale, voire inaliénable, comme le proclame la déclaration d'indépendance des Etats-Unis. L'homme est être de raison, de volonté, c'est à lui à se faire son bonheur. L'Etat doit lui permettre de ne pas être pénaliser par son statut social, religieux ou autre. Si le bonheur est personnel, la question du bonheur est collective. La quête du bonheur est un droit, bien vivre n'a en soi pas de rapport avec la loi. Pourtant bien vivre, reste un droit, un devoir envers soi-même et envers la société, mais cela reste quelque chose de personnel avant tout.

Commentaires