Ce que l'homme accomplit par son travail peut-il se retourner contre lui ? Dissertation by barbie

Ce que l'homme accomplit par son travail peut-il se retourner contre lui ?
Dissertation qui pousse à réfléchir sur la façon dont ce qui permet à l'homme de vivre et de devenir meilleur, peut éventuellement se retourner contre lui.
№ 4103 | 1,100 mots | 0 sources | 2008
Publié le mars 04, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A la question de savoir si ce que l'homme accomplit par son travail peut se retourner contre lui, on admet que ce travail lui permet de se réaliser pleinement. En effet, cela lui permet de développer ses capacités et de se distinguer de l'animal. Cependant, cette volonté de s'imposer face à la nature peut être dangereuse si elle se fait au mépris de celle-ci.
Le travail est utilisé, réalisé au-delà des besoins de l'homme, et la nature, source première de son accomplissement et de la survie de l'homme, est endommagée.
Il faut craindre les conséquences fâcheuses perçues par la nature que l'homme lui inflige sans réfléchir. La dégradation de cette nature réduira à long terme les possibilités même de l'homme à accomplir son nécessaire travail. Il est temps de pousse la réflexion afin de se consacrer à l'essentiel dans le respect de ce qui nous est donné.

1. Le travail est à l'origine une production contrôlée, une transformation de soi et de la nature

2. La transformation de la nature peut entraîner des conséquences fâcheuses

3. L'homme doit retrouver un certain équilibre dans le travail

Extrait du document:

L'homme ne peut échapper au travail car il fournit les produits utiles, nécessaires à sa survie. L'homme doit réfléchir aux conséquences de son travail et veiller à ce que ce qu'il accomplit par lui-même n'ait aucune conséquence irréversible sur la nature à long terme. L'homme n'est pas responsable que de lui-même mais de la nature toute entière et de sa conservation. A partir du moment où l'homme est conscient de ses actes et où il a la puissance matéreille de détruire la nature qui l'entoure, il acquiert de nouvelles responsabilités. Ces nouvelles responsabilités concernent la perpétuationde l'humanité et de la vie, qui dépendent des ressources naturelles. Hans Jonas met en place le "principe de responsabilité". Un extrait de ce principe : "agis de façon que les effets de ton actions soient compatibles avec la permanence d'une vie authentiquement humaine, agis de telle façon que les effets de ton action ne soient pas destructeurs pour la possibilité future d'une vie, inclus dans ton choix actuel l'intégrité future de l'homme comme objet secondaire de ton vouloir", est un exemple de devoir que l'homme a envers ce qui le fait vivre depuis toujours, la nature. Hans Jonas pose des principes moraux, des principes de respect qui illustrent une solution d'un possible avenir.

Commentaires