Choisit-on d'être celui qu'on est ? Dissertation

Choisit-on d'être celui qu'on est ?
Dissertation qui analyse le lien qui existe entre determinisme et choix personnel.
№ 13069 | 2,265 mots | 0 sources | 2009
Publié le nov. 10, 2009 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Choisit-on notre identité individuelle ? Avons-nous la liberté de nous faire tels que nous le souhaitons ? Celui que l'on naît influe-t-il sur celui que l'on est ? Dans une certaine mesure, on peut effectivement considérer que l'on choisit consciemment et totalement celui qu'on est. D'une certaine manière on pourrait penser que nous sommes libres de choisir celui que nous sommes. Mais d'autre part une identité n'est pas immuable et se construit par une dynamique temporelle, sociale, etc, régie par une multitude de facteurs exogènes et différents les uns des autres, notre liberté de choisir étant limitée à certains de ces facteurs capitaux. Enfin, la position sartrienne prétend dépasser ces oppositions, en les faisant s'intervertir entre elles.

Extrait du document:

Ensuite, nous choisissons aussi ce que nous sommes dans la conception de nos valeurs. En effet, chacun a sa propre conception du bien et du mal, et chacun semblerait avoir la liberté de se situer plus dans ce qu'il considère être le Bien ou le Mal. En effet selon Spinoza le relativisme des valeurs nous montre que ces notions sont aléatoires selon qu'elles nous apportent de la joie ou de la tristesse. Or ces émotions sont propres à chaque individu, comme le sont les notions de valeurs. De plus ne serait ce que dans la définition que nous donnons de ces antagonismes, nous nous situons déjà dans l'un ou dans l'autre. En les définissant nous nous définissons, et en adhérant plus à l'un ou à l'autre nous nous définissons encore un peu plus. En effet lorsque les fidèles d'une Eglise croient en ses thèses, ne croient-ils pas être du côté positif de ces thèses, du côté des bons, avant même d'avoir consciemment réfléchi au côté duquel ils appartiennent ?

Commentaires