Cinéma et réalité Dissertation

Cinéma et réalité
Dissertation qui cherche à confirmer ou infirmer la définition du cinéma comme étant la reproduction du réel. (pdf)
№ 13894 | 3,790 mots | 7 sources | 2010
Publié le mars 02, 2010 in Cinéma , Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'ambiguïté du rapport entre cinéma et réalité se retrouve dans les expressions courantes « arrête ton cinéma », « c'est pas du cinéma », expressions que l'on prononce face à quelqu'un qui en fait trop, qui rajoute ou invente. « On n'y croit pas » dit-on après un film qui nous a déçu, dans le quel nous n'avons pas retrouvé cet effet de réalité que le cinéma prétend donner. Telle est la double exigence du cinéma : technique de reproduction du réel qui, en même temps, doit raconter des histoires, emporter notre conviction que la fiction sur l'écran est « vraie ». Le cinéma est donc dans une posture équivoque : comment reproduire la réalité et, en même temps, en faire une fiction ?

I. L'appropriation technique du réel
II. Le cinéma comme dispositif "magique"
III. Cinéma et ambiguïté de la réalité

Extrait du document:

On a donc un passage du plan (qui a dès le départ un sens) au fait (qu'il faut interpréter). La réalité n'est plus représentée pour un spectateur passif, elle est visée et c'est au spectateur de saisir par lui-même les éléments dramatiques. Le néo-réalisme reprend cette idée que le cinéma ne doit pas fournir des plans au sens univoque et isolé, mais des faits dont le sens n'est pas fixé avant que le spectateur n'y laisse jouer son imaginaire. Le faits se suivent et c'est leur succession qui va faire émerger un sens qui se combine avec d'autres faits. Le fait est un fragment de la réalité brute qui ne prend son sens que combiner à d'autres faits et par un travail actif du spectateur.
  • Ce mémoire vise à comprendre que l'addition des Etats membres depuis le traité e Rome a engendré la création d'une Union européenne plurielle, présentant des caractéristiques qui lui sont propres, avec des différences mais également des points communs sel
    № 79 | 42,000 mots | 13 sources | 1998 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'un extrait du tome 1 de l'ouvrage « Cinéma » de Gille Deleuze intitulé "L'image-mouvement" portant sur la participation du spectateur aux mouvements du film par le biais de ses propres sens.
    № 29428 | 1,345 mots | 0 sources | 2013 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé sur le mouvement artistique expressionniste dans les films allemands des années 20, qui a profondément marqué l’entre-deux guerre et notamment transformé l’esthétique du film muet.
    № 6349 | 2,880 mots | 5 sources | 2006 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires