"Connais-toi toi-même", à quels obstacles se heurte cette exigence ? Dissertation by Coralie1220

"Connais-toi toi-même", à quels obstacles se heurte cette exigence ?
Dissertation de philosophie qui montre qu’il importe de ne pas considérer le regard que les autres portent sur nous, mais qu’il faut, au contraire, arriver à se connaître soi-même pour parvenir au bonheur.
№ 3944 | 1,660 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 27, 2008 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sur le fronton du temple de l’oracle de Delphes, en Grèce a été inscrit «Connais-toi toi-même, laisse le monde aux Dieux», citation plus ou moins paradoxale puisqu’elle signifie d’un côté que la recherche et la conscience de soi sont primordiales dans l’accomplissement personnel, et d’un autre côté, que tout est régit par les Dieux, qui règnent en maîtres absolus sur les âmes de leurs sujets.
Socrate, grand philosophe de la Grèce antique, n’a retenu que « Connais-toi toi-même ».
D’après ce dernier, cela signifie que pour connaître une certaine autosatisfaction, pour s’élever il faut à la fois atteindre la connaissance ainsi que la maîtrise de soi.
Il importe de s'intéresser aux différents obstacles pouvant heurter cette exigence.
Mais comment arriver à se connaître soi-même si notre faculté d’évaluation est déformée, modifiée par la société ? Comment réussir à se détacher de l’opinion générale sur notre personne sans pour autant la négliger ? Pouvons-nous rester objectif quand il s’agit de se juger soi-même ? Est-il réellement possible de passer au-delà de notre ego ou de nos blocages pour voir plus profond en nous ?

Extrait du document:

Tout d’abord intéressons nous aux obstacles en lien avec la société. Nous vivons dans un système hiérarchisé et organisé en microcellules. Notre classe sociale, l’époque à laquelle nous vivons (puisque les valeurs évoluent au cours du temps), la religion à laquelle nous pouvons appartenir ou encore nos idéologies politiques, tout ces facteurs peuvent faire évoluer notre façon d’être, et altérer la connaissance de soi. En effet nous nous fixons des paliers, des règles à ne pas enfreindre dûes aux mœurs de notre société. Le facteur responsable ici est le sur-moi, qui fait parti de notre inconscient. Mais avant tout qu’est ce que le sur-moi ? Il s’agit en réalité d’un concept psychanalytique élaboré par Freud. C'est l'une des trois instances de la personnalité (avec le ça et le moi), qui est composée de la structure morale (conception du bien et du mal) et judiciaire (capacité de récompense ou de punition) de notre psychisme. Cette partie de nous se forme dès notre plus jeune âge (entre 0 et 8ans).
  • Dissertation de philosophie sur le rapport entre la liberté et les obstacles à celle-ci, avec des références à plusieurs philosophes.
    № 2512 | 1,530 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant quelles sont les caractéristiques de l'exigence de licéité et comment elle est mise en œuvre afin de s'adapter à notre société et de créer un environnement épanouissant.
    № 31012 | 1,800 mots | 0 sources | 2014 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du poème « J'ai tant rêvé de toi », issu du recueil "Corps et bien" de Robert Desnos se demandant comment le poète met en scène le rêve dans ce poème.
    № 30165 | 1,580 mots | 0 sources | 2013 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires