Connaissons-nous mieux le présent que le passé ? Dissertation

Connaissons-nous mieux le présent que le passé ?
Dissertation se demandant si les problèmes liés à la connaissance du temps ne sont pas révélateurs de la finitude humaine. (pdf)
№ 26179 | 3,345 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le sept. 09, 2011 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

De prime abord, il semble que l'on connaisse mieux le présent que le passé. Le présent est plus proche de nous, plus en prise avec notre conscience. Mais à y regarder de plus près, comme il est fuyant, il est difficile à cerner. En outre, il a un statut très équivoque puisqu'il est difficile à saisir, coincé entre le passé et l'avenir. Ajoutons qu'il existe plusieurs formes de présent et de passé : le présent et le passé de la nature, d'un individu humain ou à de l'espèce humaine tout entière. Les difficultés ne sont probablement pas identiques. Toutefois, nos connaissances ne trouvent-elles pas leurs limites tant par rapport aux uns que par rapport aux autres ?

I. Le problème de la définition du présent et du passé
II. Présent et passé : de quoi parle-t-on ?
III. Devant le passé et le présent, les limites de nos capacités de connaître

Extrait du document:

Enfin, toute connaissance portant sur l'homme nécessite une interprétation puisque le simple constat ne suffit pas à comprendre une situation. Comment savoir si nous ne nous trompons pas ? Si nos propres sentiments et intérêts n'interviennent pas dans cette interprétation ? Peut-être la connaissance du passé nous éclairera-t-elle ? Dans le sens où celle-ci porte sur des faits déjà passés, et non en train de se produire, elle pourrait être considérée comme moins difficile, à certains égards du moins.

Commentaires