Croire qu'on sait et savoir q'on croit Dissertation by marie77

Croire qu'on sait et savoir q'on croit
Dissertation qui traite du fait que tous les hommes ne vont pas par eux-mêmes vers une vérité proche du savoir alors que celle-ci est fondamentale pour l'homme.
№ 8264 | 1,075 mots | 0 sources | 2008 | FR
Publié le oct. 03, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Lorsque Socrate a osé annoncer "il me semble que je suis un peu plus sage que les autres hommes, parce que ce que je ne sais pas, je ne crois pas le savoir", beaucoup d'homme ont été surpris mais cela leur a permis de se pencher sur eux-mêmes de façon plus objective.
En effet, nombreux sont les hommes qui ne connaissent pas vraiment le monde qui les entoure et donc ne peuvent véritablement savoir qui ils sont, pourquoi le monde est ainsi fait.
La croyance qu'ils possèdent se caractérise par une sorte de conviction personnelle mais qui ne reflète pas la Vérité qui par définition est unique. Pourtant, certains hommes ne cherchent pas davantage que cet état de croyance. Soit parce qu'ils aiment être bercés par leurs illusions, soit parce qu'ils n'en ont tout simplement pas conscience et qu'ils restent dans l' «ombre».

1. Beaucoup d'hommes restent en proie à des illusions

2. Tous les hommes peuvent atteindre une forme de savoir

3. L'homme ne possède que de simples croyances qui n'ont pas de réelle valeur

Extrait du document:

C'est un état où l'homme ne sait pas vraiment mais il peut aimer rester dans cet état. Mais souvent, l'homme n'a même pas conscience qu'il est dans l'ignorance.
En effet, l'ignorance qui s'ignore elle-même est assez dramatique. L'homme convaincu de savoir, reste prisonnier de ses opinions. Il reste dans l'ombre et peut avoir du mal à admettre d'être réfuté. Certains hommes profitent même de l'ignorance de certains, c'est le cas des sophistes, qui moyennant finance, enseignent l'art de bien parler. C'est la rhétorique. Ainsi, ils forment de futurs hommes politiques. Socrate dit qu'ils peuvent apparemment enseigner la vertu, mais il faut prendre cette affirmation de manière ironique. En fait, les sophistes ne permettent pas aux hommes d'atteindre le savoir.

Commentaires