Culture et politesse Dissertation

Culture et politesse
Dissertation portant sur la menace que constitue la politesse si elle n'est que la parodie esthétique des exigences éthiques de la ‎raison. ‎
№ 8163 | 2,920 mots | 0 sources | 2007
Publié le sept. 24, 2008 in Littérature , Philosophie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La politesse et les bonnes manières semblent en effet avoir été inventées pour substituer la ‎conversation possible à la violence dont tous les rapports humains sont naturellement chargés. Aussi, la politesse semble à ‎première vue garantir le respect des exigences éthiques de la raison. Si la politesse et les ‎bonnes manières ne sont qu'une panoplie de conventions alors elles ne seront qu'une parodie esthétique des exigences ‎éthiques de la raison.‎ Mais faut-il pour autant suspecter de fausseté toute formule de politesse, tout code de bonne ‎manière sous prétexte qu'elles ne serviraient nécessairement qu'à dissimuler des mauvaises ‎intentions ? ‎

I) La politesse teinte d'esthétique les rapports sociaux
1) La politesse substitue la conversation à la violence ‎
2) La politesse esthétise les rapports sociaux
3) La politesse introduit la médiation des signes dans les rapports humains

II) La politesse « n'est pas autre chose qu'un commerce continuel de ‎mensonges ingénieux pour se tromper mutuellement ». (Fléchier)‎
1) La politesse n'est que dénaturation des rapports sociaux…‎
2) ‎ … dégénérant inévitablement en flatterie et en « continuels mensonges »‎
3) Un seul remède : faire tomber les masques.‎

III) La politesse est la garante d'une moralité non plus abstraite mais sociale ‎
1) Une passion démystificatrice suspecte de misanthropie
2) La politesse est la garante du respect des exigences éthiques de la raison‎
3) La politesse est le fruit d'une éthique concrète



Extrait du document:

Si l'usage de la politesse et des bonnes manières parait nécessaire à la conservation de toute ‎société, c'est bien parce l'homme semble naturellement enclin à vouloir satisfaire ses pulsions ‎et ses intérêts égoïstes sans compromis. C'est précisément pour purifier du risque de violence ‎les liens réciproques dans lesquels les hommes sont contraints d'entrer quotidiennement que ‎s'est élaboré la doctrine classique de la civilité dans les cours italiennes du 16e siècle et dans ‎les salons parisiens du 17e siècle. Moyennant toute une éducation, les règles d'un art ‎complexe s'étendant au langage, aux gestes, aux manières, à la parure, entreront en ‎composition avec la nature sans pour autant l'étouffer ou l'altérer. Le naturel se trouve ainsi ‎‎« urbanisé » et « poli » et le plaisir est rendu possible par la suppression concertée, par le ‎refus conventionnel de l'éventualité agressive qui menace tous les rapports humains. Ainsi, ‎s'ouvre un espace protégé, un espace de jeu, un champ clos où les partenaires renoncent à se ‎nuire d'un commun accord. La politesse n'apparaît donc pas simplement comme une coquille ‎vide de toute substance : elle semble garantir la stabilité des rapports sociaux en sublimant les ‎pulsions agressives des individus. Elle pose le postulat d'une relation rationnelle où la ‎prépondérance est attribuée à l'activité du jugement. La politesse permet une réciprocité ‎parfaite entre un individu qui ambitionne d'être jugé favorablement et la clairvoyante ‎‎« faculté judiciaire » qui saura reconnaître le mérite où qu'il se présente. Parce que rationnels ‎l'un et l'autre, le mérite et le jugement porté sur le mérite se voient promettre la plus complète ‎universalité. Ainsi, le chevalier de Méré affirme que la science de l'honnêteté « est ‎proprement celle de l'homme parce qu'elle consiste à vivre et à se communiquer d'une ‎manière humaine et raisonnable ».‎

  • Dissertation se demandant si le diplôme représente réellement une menace pour les facultés de réflexion des élèves, comme l'affirme Paul Valéry : « Le diplôme est l'ennemi mortel de la culture ».
    № 17960 | 2,900 mots | 0 sources | 2008 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant en quoi l'émergence de la culture médiatique en France devient le corollaire inévitable de la modernisation technique, sociale et politique du pays, étant tantôt sa conséquence, tantôt sa cause.
    № 20437 | 3,910 mots | 11 sources | 2010 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui définit la culture d'entreprise, cet "esprit maison" qui caractérise la spécificité du savoir-faire de chaque entreprise vis-à-vis des entreprises concurrentes.
    № 4810 | 10,800 mots | 15 sources | 2008 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires