Dans quelle mesure l'école est-elle source de mobilité sociale ? Dissertation

Dans quelle mesure l'école est-elle source de mobilité sociale ?
Dissertation s'interrogeant sur le rôle de l'école dans l'ascension sociale des individus.
№ 26220 | 1,400 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le sept. 11, 2011 in Sciences de l'Education , Questions Sociales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'école se démocratise sous Jules Ferry et permet à beaucoup l'accès à l'enseignement. Celui-ci étant basé sur l'égalité des chances, c'est-à-dire que tous les individus ont les mêmes chances de réaliser leurs droits, de s'épanouir et de participer à l'évolution de la société.
De plus, l'enseignement s'appuie sur la méritocratie, principe où chacun est récompensé par ses propres compétences et son savoir qui pourraient lui permettre une mobilité sociale ; celle-ci est caractérisée par un changement de statut social. Elle peut être horizontale : l'individu change de catégorie sociale, mais reste proche de celle où il se trouvait précédemment et par conséquent il n'y a pas de grand changement en matière de revenus, de statut social...La mobilité peut également être verticale : l'individu connaît un véritable changement de statut, de revenus. Peut-on qualifier l'école d'ascenseur social ?
Dans un premier temps, nous verrons que l'école a fortement contribué au phénomène de mobilité sociale. Puis, dans un second temps, nous verrons que malgré ses initiatives, l'école demeure insuffisante au prolongement de cette mobilité.

Extrait du document:

De plus, avec l'obtention d'un diplôme dans le supérieur, nous pouvons voir une possibilité de mobilité sociale : 30% des jeunes ayant obtenus un diplôme d'enseignement supérieur depuis environ 5 ans exercent une profession supérieure ou sont chefs d'entreprises en 2001. Ce chiffre paraît important car il nous informe sur les possibilités que l'école donne en termes de réussite.

Commentaires