Dans quelle mesure peut-on dire "à chacun sa vérité" ? Dissertation by nao39

Dans quelle mesure peut-on dire "à chacun sa vérité" ?
Dissertation de philosophie qui pose la question de savoir si ce qui est ressenti comme "vérité" par différentes personnes ayant une culture, une éducation, des principes et codes moraux différents, à la même valeur.
№ 3844 | 1,310 mots | 0 sources | 2007
Publié le févr. 25, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tout d’abord, le fait que « à chacun sa vérité » soit entre guillemets indique qu'il s'agit d'un proverbe assez courant dans la vie quotidienne. On l’entend en général lors par exemple d’un débat qui a mal tourné et qui paraît sans fin. Imaginons un groupe de personnes qui débat. Si le débat commence à prendre une drôle de tournure, alors une personne de ce groupe peut dire « à chacun sa vérité ».
Cela veut dire que chaque personne doit respecter le point de vue d’autrui et doit être tolérante : ce proverbe permet de clore une discussion. Cette idée de vérités multiples qui sont subjectives, c’est-à-dire qui dépendent du point de vue particulier d’une personne, est parente des théories relativistes. Si l’on considère que chaque être possède une chose considérée par lui-même comme la vérité, alors il faut distinguer les vérités subjectives et les vérités objectives.
Si l’on dit « à chacun sa vérité », cela veut donc dire que tout est relatif et que toutes les idées ressenties comme la vérité par différentes personnes se valent.

Extrait du document:

Si l’on réfléchit dans le « domaine des préférences » :une personne peut aimer par dessus tout les fruits exotiques et une autre peut préférer les pommes : aucune des deux personnes n’a tort car elles préfèrent certaines choses selon leur point de vue subjectif. Une autre personne peut aimer les plats français alors qu’une autre serait adepte de la cuisine chinoise : on arrive au même constat que dans le premier exemple. On pourrait donc dire que toutes les opinions se valent et que tout est relatif mais ce relativisme est limité. En effet si l’on prend le cas des préférences par exemple alimentaires, c’est la qualité du plat qui compte le plus. La plupart des personnes préfèrent un bon plat fait maison qu’un simple plat surgelé par exemple.
Pour mieux comprendre que le relativisme, dans notre monde actuel est limité, on peut s’intéresser au domaine qui touche l’art.

Commentaires