De la démocratie en Amérique d'Alexis de Tocqueville Dissertation by Antistar

De la démocratie en Amérique d'Alexis de Tocqueville
Dissertation fondée sur l'œuvre d'Alexis de Tocqueville, dans laquelle il propose d'appliquer le modèle démocratique américain, à l'Europe.
№ 619 | 3,800 mots | 0 sources | 2007
Publié le juil. 06, 2007 in Histoire , Sciences Politiques , Sociologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au cours du XIXe siècle, Tocqueville voit naître et se développer, sous ses yeux, en France et en Europe, un vaste mouvement de démocratisation, largement contesté par ses contemporains. Tout au long de son œuvre, il opère une comparaison entre la France aristocratique, la société démocratique qui émerge en Europe, et une Amérique où « les Américains sont nés égaux avant de le devenir ». Il va, dans cet objectif, chercher à comprendre l’Amérique, berceau de l’égalité, car il pense que le destin de la France et de l’Europe est inscrit dans la condition démocratique des Etats-Unis.

1. Le parallélisme qu’établit Tocqueville entre égoïsme et individualisme
2. Dans quelle mesure l’individualisme peut être un danger pour la démocratie
3. Les solutions envisageables afin de faire de cet individualisme une force

Extrait du document:

Tocqueville part du postulat que l’avènement de la démocratie est inéluctable et personne ne peut s’y opposer. Pour Tocqueville, la première caractéristique qui définit une démocratie, c’est l’égalité des conditions, où les individus sont juridiquement égaux. Dans les temps démocratiques les conditions sociales permettent à tous d’avoir des envies et des désirs personnels nouveaux et sans limites. Dans une société démocratique, c’est la « passion de l’égalité » qui anime les individus. Ils se pensent et se sentent égaux et semblables. Les hommes vivent dans une société fluide, caractérisée par une mobilité sociale et où chacun peut « accéder aux honneurs et dignités ». Les relations humaines se transforment profondément et le changement social est véhiculé par ce sentiment. Toutefois, cet épanouissement personnel a pour corollaire un individualisme ambiant, risquant d’isoler et d’affaiblir les citoyens.

Commentaires