Désirer est-ce nécessairement souffrir ? Dissertation

Désirer est-ce nécessairement souffrir ?
Dissertation portant sur le désir et les sentiments qui lui sont liés et traitant aussi du but du désir.
№ 19920 | 1,570 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 15, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

D'après l'opinion commune on désire ce que l'on ne possède pas et ce que l'on juge difficile d'obtenir ou même dans certains cas inaccessible. Tant que ce désir ne se voit pas satisfait il demeure en nous. Qu'est ce qui le rend plus fort ? Le désir n'est-il pas d'autant plus désiré qu'il paraît inaccessible ? Dans ce cas, désirer serait nécessairement souffrir. Le désir est-il alors synonyme de souffrance ou représente-il une forme de distraction ou de moyen d'atteindre le bonheur ? Désire-t-on malgré soi ?

Extrait du document:

Nous pouvons effectivement envisager le fait que l'acte simple de désirer rend heureux. De cette façon, en aucun cas désirer est souffrir. Le simple fait d'espérer peut rendre heureux. Prenons, par exemple, un malade qui espère guérir, ou une personne dont un des proches est dans le coma. L'espérance de la guérison les fait avancer. Ces désirs ne paraissent pas impossible mais qu'ils le soient ou non, le simple fait d'y croire représente un bien pour le moral et la personne qui espère.
  • Dissertation se demandant si seuls les désirs comme produits de l'imagination de l'homme existent ou bien les désirs propres à la nature humaine existent aussi.
    № 29790 | 1,070 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui pose la problématique suivante : désirer ce qui ne peut pas être atteint n'est il pas se condamner à souffrir ?
    № 13652 | 1,625 mots | 0 sources | 2009 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui traite de la responsabilité de l'homme envers l'accomplissement de ses désirs.
    № 10449 | 1,075 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires