Désirer, est ce nécessairement souffrir ? Dissertation

Désirer, est ce nécessairement souffrir ?
Dissertation se demandant si le fait de désirer entraîne toujours une souffrance et s'il existe une solution pour désirer sans souffrir.
№ 25444 | 1,825 mots | 3 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 24, 2011 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

De nos jours, l'idée selon laquelle le désir serait quelque chose de négatif est assez répandue. D'après l'opinion celui-ci ne peut avoir davantage dans la vie et n'aide pas à atteindre le bonheur. Pour l'opinion, désirer n'apporte donc que souffrance. Le désir est le fait de vouloir quelque chose sans pour autant se donner les moyens de l'obtenir. La souffrance peut se définir par le fait de ressentir un mal être, plus ou moins long. Vouloir une chose sans faire le nécessaire pour l'obtenir, est-ce obligatoirement ressentir un mal être ?
Ressent-on forcément un mal être lorsqu'on veut quelque chose sans agir pour l'obtenir ou peut-on limiter nos désirs afin de ne pas souffrir ?

Extrait du document:

Dans « Le banquet », Platon qui met en scène celui qu'il considère comme son maître, Socrate, va tenter d'expliquer l'origine du désir. Selon lui, il fut un temps où il y avait trois sortes d'êtres humains sur terre, et Zeus, le Dieu des Dieux. On avait les êtres du soleil, qui étaient les hommes, les êtres de la terre, les femmes, et enfin les êtres de la lune, les androgynes, qui étaient dotés de quatre bras, quatre jambes et deux têtes chacun. Ces êtres ayant une force décuplée, Zeus décida de les défusionner afin de leur soustraire de la force.

Commentaires