Désirer est-ce nécessairement souffrir ? Dissertation by Ricorée

Désirer est-ce nécessairement souffrir ?
Dissertation philosophique portant sur le désir et la douleur et la manière dont ces deux sentiments sont liés.
№ 7664 | 1,725 mots | 0 sources | 2007
Publié le août 13, 2008 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Désirer, souffrir, songe-t-on vraiment à rapprocher ces deux idées ? Pourtant, dans tout désir il y a souffrance : l'établissement du désir, sa ‎satisfaction comme son insatisfaction. Lorsque l'on désire, on ressent un manque qui s'exprime ‎avec une force croissante.‎
Mais ce manque douloureux n'est-il pas une force qui nous pousse à mettre nombre de moyens ‎en oeuvre pour obtenir l'objet de nos désirs ? Et quand bien même la souffrance est-elle présente, ‎n'est-elle pas nécessaire au bon déroulement de notre vie ?

Extrait du document:

Le désir est un mécanisme inné, naturel. Le désir est l'expression d'un manque, on désire ‎quelque chose que l'on n'a pas. Par contre on ne désire pas tout ce que l'on n'a pas. On désire ‎obtenir ce dont le manque nous fait souffrir. Le désir est donc en lui-même l'expression d'une ‎souffrance, d'une souffrance à laquelle on veut mettre fin, en comblant le manque, en obtenant ‎l'objet de notre désir. Le fait en lui-même de désirer est donc la preuve d'une souffrance. Ce n'est ‎donc pas le fait de désirer qui fait souffrir mais le fait de souffrir d'un manque qui nous conduit à ‎désirer le combler.‎

Commentaires