Dire non, cela suffit-il à être libre ? Dissertation by smoothie

Dire non, cela suffit-il à être libre ?
Dissertation de philosophie qui se demande si le simple fait de refuser quelque chose constitue la condition unique de la liberté.
№ 7870 | 1,465 mots | 0 sources | 2007
Publié le août 28, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Chaque homme, dès sa naissance, est libre, décide lui-même de ses actions. Mais cette liberté, bien qu’inaliénable, peut être réduite, voire même perdue pour une raison quelconque. L’homme doit donc être vigilant, et par ses actions et son comportement essayer de conserver le plus de liberté possible, sans pour autant entraver celle d’autrui.

I. La liberté peut se définir comme l’indépendance de la volonté

II. Le refus de l’engagement aussi, dans une certaine mesure, peut impliquer l’acquisition de la liberté

III. Le pouvoir de refus n’est donc pas suffisant pour être libre

IV. Par le refus de certaines choses, l’homme peut, volontairement ou involontairement, se priver de sa liberté

Extrait du document:

En refusant les obligations, l’homme n’accepte pas de se plier à la volonté de quelqu’un d’autre, il peut donc se sentir libre car il n’écoute que sa propre volonté. Par exemple, lors de le Révolution Française, le peuple s’est révolté contre un dirigeant trop autoritaire et un régime politique excluant toute liberté pour la plus grande partie de la population. En s’opposant à ce régime, les français ont pu retrouver une certaine liberté, même avec la création des lois.
Selon Montaigne, la liberté est de tout pouvoir sur soi. Ainsi, en disant non à ses passions, ses envies on peut être libre. Ne pas être aveuglé par ses passions, ne pas être conduits que par elles, nous donne la possibilité de réfléchir davantage à nos actions, donc se contrôler davantage, et acquérir ainsi une certaine liberté. Comme nos désirs ont tendance à étouffer notre volonté, elle n’aura en fin de compte plus de pouvoir et se contentera de suivre aveuglement les passions. Dès lors, elle ne sera plus indépendante, donc plus libre.
  • Dissertation qui analyse le paradoxe entre la pensée et le fait de dire ce que l'on pense à travers la contestation qu'est le non.
    № 16698 | 1,440 mots | 3 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie se demandant s'il est évident qu'il faille toujours dire non, le danger étant grand de faire un mauvais usage de sa liberté.
    № 30241 | 1,775 mots | 0 sources | 2013 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie qui montre que c’est dans la reconnaissance de liberté d’autrui que l'homme fonde sa liberté.
    № 6695 | 1,570 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires