Discours sur les inégalités entre les hommes, de Rousseau Dissertation by erissoan

Discours sur les inégalités entre les hommes, de Rousseau
Dissertation portant sur la citation de Michel Delon, « l’état de nature n’est pas une époque historique ou préhistorique, mais une fiction théorique ». Ce devoir commente ce propos à travers le Discours de Rousseau.
№ 3684 | 2,930 mots | 0 sources | 2007
Publié le févr. 20, 2008 in Philosophie , Sciences Politiques , Sociologie , Questions Sociales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pour Delon, cet « état de nature » dépeint par Rousseau n'est pas « une époque historique ou préhistorique » mais « une fiction théorique ». Effectivement, l’histoire se définit comme un récit des évènements relatifs aux peuples en particulier, à l'humanité en général, une « époque historique » implique une temporalité, des contingences, une évolution. Le problème posé, à partir de cette citation, est celui du statut de l’état de nature décrit par Rousseau. Est-il une simple invention spéculative sans lien avec la réalité ? N’a-t-il pas une part de vérité ? Cet état n’a-t-il pas un rapport direct avec l’époque historique ?

Extrait du document:

Au XVIIème siècle, Thomas Hobbes est un des premiers philosophes a entreprendre une réflexion sur l’état de nature. Cette notion interroge l’essence même de l’être humain : Comment l’homme est-il en dehors des déterminations sociales ? Pour Hobbes, témoin de la guerre civile en Angleterre, dans l’état de nature, « l’homme est un loup pour l’homme ». Il s’agit d’un état de guerre permanent. Un siècle plus tard, Rousseau s’interroge sur le problème et, loin de se rallier à cette opinion d’un homme naturellement mauvais, il s’y oppose. Pour lui, ses précurseurs ont commis plusieurs erreurs, notamment celle de considérer l’homme dans son état civil et non naturel. Ainsi, en vue de répondre à la question posée par l’Académie de Dijon : « Quelle est l’origine de l’inégalité parmi les hommes, et si elle est autorisée par la Loy naturelle ? », Rousseau décrit un état de nature où l’espèce humaine, non sociable, vit en symbiose avec la nature. Par le sentiment de pitié et d’amour de soi, l’espèce pérennise dans un état d’amoralité. L’auteur dessine un homme ni bon, ni mauvais

Commentaires