"Diversité des sociologies, unité de la diversité" Dissertation by fanny19

"Diversité des sociologies, unité de la diversité"
Dissertation définissant la modernité dans la societé en s'appuyant sur différentes études sociologiques.
№ 6856 | 2,965 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 29, 2008 in Sociologie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La modernité est une notion majeure en sociologie ; utilisée à maintes reprises, elle est même à l’origine de la naissance de cette science. Paradoxalement cependant, la définition de la modernité reste peu précise, changeante. Dans son utilisation la plus fréquente, la modernité ne désigne souvent rien d’autre que la société contemporaine et le temps présent.
Cependant, où commence la modernité ?
« La conscience historique de la modernité naît là où l’ordre du passé s’effondre et où l’ordre de l’avenir ne se dégage pas encore » dit Danilo Martucelli dans son ouvrage "Sociologies de la modernité".
Elle n’est ainsi pas qu’un simple présent historique mais se conçoit comme le fruit d’une attitude, d’une manière d’être, de regarder le monde. La conscience de la modernité ne se constitue vraiment qu’à l’issue de ce double mouvement, comme conscience d’une appartenance à un temps spécifique et comme volonté de donner un sens à un monde s’éprouvant dans une inquiétude originaire.
Le XXème est particulièrement riche pour la diversité de ses réflexions sociologiques sur la modernité.
Comment en dépit de la diversité des interprétations sociologiques, la modernité peut-elle être unique ? La multiplicité des sociologies n’implique-t-elle pas une diversité de la modernité ?
Comment la modernité peut-elle apparaître en ses aspects positifs et en ses aspects négatifs à différents sociologues contemporains, ou plus encore dont les idées se rejoignent en ce qui concerne l’aspect principal de leur réflexion?

Extrait du document:

Parallèlement, Max Weber fonde le concept de la rationalisation qui est à la base de la modernité. Il repose sur deux grandes conceptions ; la compréhension de la spécificité de l’Occident avec la maîtrise croissante des choses et le processus de désenchantement du monde puis la rationalisation même de l’Etat social et des institutions. La rationalité s’étend dans les différentes sphères de la vie sociale (politique, administrative, financière, artistique, scientifique…), chaque domaine devient ainsi de plus en plus autonome des autres ce qui entraîne une régularité et une prévisibilité des conduites. Les actions rationnelles par valeur tendent à disparaître au profit des actions rationnelles par finalité.

Commentaires