Doit-on le respect à la nature ? Dissertation by nadege13

Doit-on le respect à la nature ?
Dissertation de philosophie qui traite de la valeur que l'homme se doit de porter à la nature, sans pour autant répondre à une obligation imposée par le droit.
№ 785 | 1,470 mots | 0 sources | 2006
Publié le juil. 18, 2007 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce document rappelle que la nature, en tant qu'élément non sociable, ne répond pas à une obligation de respect. Mais l'homme et l'environnement sont complémentaires. Ils se doivent d'être en osmose sous peine de déclencher une opposition dont les conséquences pourraient échapper à l'être humain.

Extrait du document:

Cependant, l’homme peut peut-être considéré qu’il ne doit pas le respect à la nature car il peut la maîtriser et la considérer comme un objet qui n’est plus digne d’être respecté. En effet, comprendre la nature et s’apercevoir que l’on peut agir sur elle, c’est passer d’une nature considérée comme objet à une nature objet, c’est passer d’une nature dotée d’une âme à une nature conçue sans volonté et ne poursuivant aucune fin. Ainsi conçue, la nature n’a plus de raison d’inspirer crainte ou respect, car principalement en ce qui concerne le respect, elle n’en est plus digne. Le respect est la reconnaissance d’une valeur principalement morale, or la moralité existe par la liberté (volonté et effort pour agir dans un sens et d’une certaine manière). On juge une personne par les actes qu’elle commet, ainsi plus la réalisation de cette action demande un plus grand effort, plus cette personne mérite du respect. Le philosophe Kant parle de ce sentiment dans Les fondements de la métaphysique des mœurs. De plus, la nature n’est pas digne de respect car c’est un corps sans âme, des objets obéissants à des lois mais, qui ne poursuivent pas une fin précise. Les sciences et les techniques humaines permettent une meilleure connaissance de la nature afin de pouvoir agir sur elle, ainsi l’homme peut être considéré « comme maître et possesseur de la nature » comme le dit Descartes dans la sixième partie du Discours de la méthode. Dire que l’homme est « comme maître et possesseur de la nature » grâce aux sciences et aux techniques qui en dérivent, c’est affirmer que l’homme a tous les droits sur la nature, qu’il peut la transformer à sa guise, modifier la nature de l’être vivant et la manière même dont celui-ci vient au monde.
  • Dissertation de philosophie portant sur cette question qui s’inscrit, avec la notion de devoir, dans une dimension morale. L’utilisation de la raison semble être l’objet d’une obligation plus que d’une contrainte.
    № 4866 | 1,500 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation philosophique qui répond à la problématique : l’opposition nature/culture est-elle évidente pour penser la nature de l’homme ?
    № 3832 | 1,000 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation visant à savoir quelles sont les matières qui sont par nature réservées au juge judiciaire.
    № 17372 | 1,310 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires