En quoi l'investissement est une décision microéconomique ? Dissertation by angieee

En quoi l'investissement est une décision microéconomique ?
Dissertation qui analyse en quoi l'investissement est d'abord une décision prise au sein même de l'entreprise et quels en sont les facteurs déclencheurs.
№ 5200 | 750 mots | 0 sources | 2008
Publié le avr. 21, 2008 in Économie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans un monde évolutif tel que celui dans lequel nous vivons, l'économie se transforme dans le but de s'adapter aux nouveaux changements des sociétés. La nouvelle économie se trouve être aujourd'hui en pleine croissance, cette dernière se mesurant et étant représentée par les dépenses des entreprises. L'investissement peut être reconnu comme étant une de ces dépenses, mais il est avant tout une nécessité pour les entreprises. Par définition, l'investissement est la formation brute de capital fixe traduit par l'achat de biens matériels et immatériels. Cette décision d'investir, faite dans un but lucratif et pécunier, est microéconomique par et pour l'entreprise. Aussi, la recherche de l'intérêt individuel de départ aboutit à la satisfaction de l'intérêt collectif, et donc macroéconomique.

1. L'investissement est avant tout une décision microéconomique, partant d'un intérêt individuel

2. L'investissement est dépendant de nombreux facteurs

Extrait du document:

L'investissement est une décision microéconomique. L'entreprise y trouve un intérêt qui réside dans le bénéfice apporté par cette dépense préalable. Les effets qui en découlent sont son individualité et son profit qui vont primer sur l'effet collectif qui pourra en découler.
Le but de l'investissement pour une entreprise à travers l'acquisition d'un bien matériel ou immatériel est d'augmenter ses compétences et performances en matière de productivité, de qualité et de rapidité. C'est ainsi que l'entreprise pourra se montrer compétitive sur le marché de l'offre et de la demande.
Les gains effectifs et visibles découlant de cet investissement apparaîtront par une diminution des coûts, des prix de vente et donc par une augmentation de son chiffre d'affaires, et des faits de marché, entrainant un profit.
Ce profit engendrera plusieurs opportunités et décisions microéconomiques telles que l'augmentation des salaires, le développement de son activité, ou encore l'autofinancement de nouveaux investissements de croissance. L'investissement est donc bien un fait microéconomique, partant d'une volonté de profits individuels même s'il débouche tôt ou tard sur un intérêt collectif : l'ensemble des investissements constituant la formation brute de capital fixe, moteur important de la croissance du PIB.

Commentaires