En quoi la fondation d'une apoikia est-elle un processus complexe (VIIIe-Ve avant Jésus-Christ) ? Dissertation

En quoi la fondation d'une apoikia est-elle un processus complexe (VIIIe-Ve avant Jésus-Christ) ?
Dissertation qui cherche à démontrer en la fondation d'une apoika, "colonie" ou "établissement à l'étranger", est un processus complexe.
№ 24920 | 2,360 mots | 3 sources | 2011
Publié le juin 20, 2011 in Économie , Histoire
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Une apoikia s'insère dans le phénomène de la colonisation qui commence au milieu du VIIIème siècle (750) jusqu'en 480 et qui consiste en la fondation, par des groupes de Grecs de différentes polis ou régions, de nombreuses « colonies » de peuplement dans un mouvement d'expansion constituant la première diaspora grecque. Les colons se nomment des apoikoï ou/et epoikoï (colons supplémentaires) et la fondation d'une apoikia s'appelle une ktisis. Dans l'historiographie du XIXème-XXème siècle, cette colonisation qui donne naissance à des apoikiaï était assimilée à la colonisation européenne en montrant ainsi un mouvement organisé avec des objets précis effectué avec violence sur la population locale conquise et soumise. Mais à partir des années 1980, Robert Osborne et I. Malkin ont montré qu'il s'agissait de principalement de voyageurs sans directive préalable de l'Etat et souvent sans violence avec la notion de « middle ground » (I. Malkin). Cette notion d'apoikia et de colonisation est donc difficile à saisir.
Tout d'abord, nous verrons que les raisons de la naissance d'une apoikia sont difficiles à percevoir. Puis, nous présenterons tout el cérémonial nécessaire à la ktisis. Enfin, nous montrerons la complexité de l'organisation interne d'une apoikia.

Extrait du document:

En effet, les raisons de la fondation d'une apoikia restent très complexes à comprendre. Il s'agirait tout d'abord de causes agraires. Cette hypothèse est soutenue par les primitivistes. Ce sont des historiens qui se réfèrent aux sociétés dites primitivistes pour qui le modèle de l'économie de marché ne peut pas convenir à l'étude de la société antique. Pour eux, la société antique est fondée sur le principe du don et contre don visant à une autarkeia c'est-à-dire à la capacité à assurer sa propre subsistance et donc essentiellement sur le territoire rural. De cette manière, la fondation d'une apoikia se fait à cause de la stenochôria c'est-à-dire le manque de terre, l'étroitesse du territoire.

Commentaires