En quoi la pièce "Fin de partie" de Samuel Beckett appartient-elle au théâtre d'avant-garde ? Dissertation

En quoi la pièce "Fin de partie" de Samuel Beckett appartient-elle au théâtre d'avant-garde ?
Dissertation qui tente de démontrer et d'expliquer selon la pièce "fin de partie" de Samuel Becket ce qu'est le théâtre d'avant-garde.
№ 18576 | 1,260 mots | 1 source | 2010
Publié le août 02, 2010 in Danse et Théâtre , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Samuel Beckett s'inscrit dans les auteurs d'avant-garde, après Ionesco, Adamov ou bien encore Genêt grâce notamment à sa pièce de théâtre "Fin de partie" qu'il a écrit et publié en 1957. Cette pièce met en scène quatre personnages dont deux se trouvent dans une poubelle. Cette pièce fut jugée déroutante en raison de son ambiance morbide, presque glauque, courante dans ce théâtre dit d'avant-garde, et parce que nettement en marge du théâtre classique. En quoi dès lors cette pièce de Samuel Beckett s'inscrit-elle précisément dans le théâtre d'avant-garde, par quels procédés et quels éléments de mise en scène ?
Le langage utilisé par Beckett est tout d'abord extrêmement déstructuré, et ne joue pas le rôle qui lui est habituellement attribué en littérature, ou tout simplement le rôle qu'il joue pour les hommes, à savoir celui de communiquer. On note ainsi de nombreuses répétitions et jeux de mots, totalement gratuits, présent uniquement pour le jeu sonore qu'ils représentent. Ils ne sont que le fruit de l'amusement de l'auteur.

Extrait du document:

Les personnages sont effet repliés sur eux-mêmes et ne s'écoutent donc pas les uns les autres, restant tous isolés. Le langage ne sert finalement qu'à combler un vide, le vide de la pièce, de sa signification, et quand quelqu'un prend finalement la parole, ses paroles sont vides de sens, sans rapport avec ce qui a été dit avant. La parole ne sert plus de communiquant. Les personnages apparaissent donc comme égoïstes et renfermés.

Commentaires