En quoi le bilan de la seconde guerre mondiale annonce t-il l’émergence d’un monde nouveau ? Dissertation by Don44

En quoi le bilan de la seconde guerre mondiale annonce t-il l’émergence d’un monde nouveau ?
Dissertation sur le traumatisme engendré par la Seconde Guerre Mondiale et la forte aspiration à un renouveau basé sur une paix stable et durable.
№ 3137 | 2,270 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 05, 2008 in Histoire , Relations Internationales , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La guerre de 39-45 est lourde de conséquences et une profonde réorganisation du monde devient nécessaire.
L’Europe, autrefois pôle économique et politique de premier ordre, n’est plus qu’un continent dévasté qui tente de se reconstruire.
Le monde est désormais dominé par deux géants antagonistes sur tous les plans, et dont l’affrontement direct n’est évité que par l’existence de l’arme atomique d’une capacité destructrice sans précédent.

Extrait du document:

Le conflit qui prit fin en mai 1945 en Europe puis en septembre 1945 au Japon laissa un bilan humain, matériel et social catastrophique, sans précédent. Les Alliés, qui se sont battus pour faire disparaître le fascisme et la barbarie aspirent désormais à établir un monde nouveau, fondé sur des bases de coopération internationale véritable assurant une grande justice sociale et le triomphe de la démocratie dans un monde débarrassé du fléau de la guerre. Tout concourt donc à faire de 1945 « l’année zéro », le point de départ d’un monde nouveau. Mais qu’en est-il des aspirations des uns et des autres ? Pourront-elles s’accorder pour faire triompher ces idéaux nouveaux ? Quel sera le visage de ce nouveau monde s’établissant sur les bases d’un monde ébranlé, d’une humanité traumatisée ?
Remarquons de prime abord que ce deuxième conflit est sans commune mesure avec celui de 14/18. En effet, le bilan désastreux qu’il laisse est six à sept fois plus important, en termes de pertes humaines, que le premier conflit mondial, qui pourtant en son temps avait très fortement marqué les esprits. On dénombre après 1945 de 42 à 60 millions de morts, 35 millions de blessés, 3millions de disparus. L’Europe, à elle seule, compte 35 millions de morts. L’URSS en représente 17 millions dont 9.5 millions sont des civils. La Pologne voit 18% de sa population anéantie.

Commentaires