En quoi les aires métropolitaines connaissent-elles un processus de fragmentation croissant ? Dissertation

En quoi les aires métropolitaines connaissent-elles un processus de fragmentation croissant ?
Dissertation qui s'intéresse aux aires urbaines qui, malgré leur richesse et leur pouvoir, restent des lieux majeurs de disparités.
№ 17391 | 1,080 mots | 0 sources | 2010
Publié le juin 29, 2010 in Géographie , Relations Internationales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Symboles de prestige et de pouvoir, les aires métropolitaines sont les carrefours de communication et de transports du monde entier. Ces modèles - pour la plupart radioconcentriques- , véritables foyers de population, forment des systèmes cosmopolites, lieux d'interaction entre agents économiques, où se concentrent la valeur ajoutée et le capital économique. Que les disparités soient sociales, économiques ou environnementales, celles-ci se multiplient aujourd'hui, amplifiées par la mondialisation et l'urbanisation. En quoi, alors, ces entités macrocéphales connaissent-elles un processus de fragmentation croissant ?
L'étude se portera dans un premier temps sur la ségrégation socio-spatiale qui sévit dans les aires métropolitaines, puis se demandera en quoi cette fragmentation est-elle différente selon les pays.

Extrait du document:

C'est le cas de Johannesburg. Véritable « vitrine » de l'Afrique, elle reste extrêmement duale. En effet, les populations noires vivent essentiellement dans le sud de la ville, dans des townships très éloignés des quartiers blancs du nord de la ville. Les quartiers les plus pauvres, à majorité noirs, sont les plus peuplés et les moins desservis en réseaux d'assainissement et d'eau potable. Au sein même des communautés la fragmentation existe, puisque les migrants venus d'Afrique restent stigmatisées par les populations noires.

Commentaires