Enfance et autobiographie Dissertation by mikayel

Enfance et autobiographie
Dissertation qui tente de comprendre pourquoi l'enfance occupe une place si importante dans les autobiographies.
№ 3880 | 1,260 mots | 0 sources | 2007
Publié le févr. 26, 2008 in Littérature , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les raisons sont multiples pour expliquer le fait que le souvenir d'enfance occupe une grande place dans les autobiographies. L'auteur raconte ses premières années pour répondre aux questions qu'il se pose et faire son introspection, rendre hommage ou critiquer quelqu'un, ou encore témoigner pour les autres à partir de son expérience.
Le genre autobiographique qui est de nos jours, en pleine expansion, permet de conserver ou d'affirmer ses origines dans un monde où la modernité s'accélère et où la modernisation fait peur.
La principale raison pour laquelle l'auteur autobiographique utilise si fréquemment ses souvenirs d'enfance n'est-elle pas aussi qu'il cherche à se replonger dans l'âge de l'insouciance, et échapper ainsi à la société dans laquelle il vit ?

1. L'auteur veut raconter et expliquer au lecteur la genèse de sa personnalité

2. L'auteur autobiographique veut rendre hommage, dénoncer critiquer les êtres qui, dès ses premières années, l' ont influencé

3. Certains auteurs veulent faire réfléchir les autres auteurs à partir de leur propre expérience enfantine

Extrait du document:

L’auteur autobiographique se rappelle souvent ses premières réflexions sur le monde, ses premières sensations en tant qu’enfant et ses premières expériences de la vie.
Dans "Les Confessions", Rousseau relate, dans « l’épisode du peigne » qu’il a été, à tort accusé d’avoir cassé, la découverte de l’injustice. On le bat afin qu’il avoue une faute qu’il n’a pas commise. Cette expérience dramatique est selon lui à la source d'une de ses principales idées : l'enfant naît bon et innocent et c'est le monde qui le rend mauvais.
Les adultes dans lesquels il avait confiance ont failli le contraindre à mentir pour ne plus être frappé. Sa résistance lui a permis de ne pas céder à la peur et à la force mais cet incident a marqué à jamais sa vision du monde et des hommes.
Romain Gary, quant à lui, dans "La promesse de l’aube", insiste sur ses premières sensations, telles les douces caresses de sa mère ou encore son enivrant parfum à base de muguet. Il confessera que toute sa vie, il a cherché à retrouver ses impressions liées à sa petite enfance, dans une quête vaine mais pleine de nostalgie.

Commentaires