Est-ce parce qu'ils sont ignorants que les hommes ont des croyances ? Dissertation

Est-ce parce qu'ils sont ignorants que les hommes ont des croyances ?
Dissertation de philosophie qui traite de la dualité entre "Croyances" et "Scientifiquement prouvé".
№ 18928 | 2,240 mots | 0 sources | 2010
Publié le août 14, 2010 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans l'histoire de l'Humanité, il y a eu, il y a toujours, et il y aura encore à l'avenir des questions inhérentes à l'Homme. L'Homme est avant tout question. Il se pose des questions, et cherche les réponses. Qui suis-je ? D'où viens-je ? Où vais-je ? Il ne peut s'empêcher de se confronter à ces problèmes fondamentaux, qui touchent les sujets les plus divers et qui sont, parce qu'ils ne trouvent pas de réponses, de nature à inquiéter l'Homme. A ces problèmes sans solutions, il va chercher les réponses ailleurs. Les religions, les superstitions sont nées de ces questionnements et, à l'exact opposé du savoir et du scientifiquement prouvé, tendent à apporter des conclusions, et à apaiser l'esprit des hommes.

1. La plupart des croyances trouvent leurs fondements dans l'ignorance des hommes et il est indéniable d'affirmer que les avancées de la science ont fait reculer certaines croyances, parmi les plus naïves et irrationnelles.
2. Si toutes les croyances sont à la base nées d'une absence de connaissances, elles ne sont plus à présent représentatives de l'ignorance des hommes, qui est alors une cause possible parmi d'autres.
3. Les croyances ne s'opposent pas à la science. Elles sont deux visions du monde ; la première basée sur les impressions, ou l'idée que l'on se fait, et qu'on aime à penser du monde, la seconde sur les faits et la vérité.

Extrait du document:

Croire, du latin "Credere", désigne l'adhésion à des idées, des pensées, des théories, voire des dogmes, et s'oppose par son coté incertain au savoir et à la science. L'ignorance elle est définie comme une absence de savoir, paralysante et angoissante. Plus on est ignorant et désorienté, plus on est crédule, et prêt à croire ce qui nous plait et nous rassure. Face à ces peurs, il est compréhensible de concevoir le fait que l'homme eut un jour besoin de se fabriquer des croyances afin de répondre à ses questions. Il va ainsi chercher les solutions ailleurs, attend la réponse d'ailleurs. Il croit en l'existence d'une entité supérieure, qui crée tout et régente tout.
  • Fiche de lecture sur l'oeuvre d'Anna Arendt "La condition de l'homme moderne" [chapitre "L'action"] qui s'interroge sur la relation entre l'action et la condition humaine.
    № 14001 | 1,335 mots | 1 source | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant si pour assurer sa liberté, l'homme devrait aller à l'encontre des règles et des interdictions.
    № 23400 | 1,170 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie qui détermine le rapport existant entre la croyance et le temps.
    № 1807 | 2,150 mots | 8 sources | 2007 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires