Est-on propriétaire de son corps ? Dissertation by LeTristan89

Est-on propriétaire de son corps ?
Dissertation philosophique portant sur les limites à la ‎propriété du corps de chaque individu.‎
№ 6979 | 2,600 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 02, 2008 in Droit , Philosophie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En 2002 en Allemagne, une affaire de cannibalisme a été jugée : deux hommes ‎se rencontrent sur Internet, l’un demande à l’autre de le manger. Il est sans ‎aucun doute consentant comme le prouvent les messages envoyés et le fait que ‎la « victime » prend part à sa consommation. Pourtant le mangeur est condamné ‎à 8 ans de prison lors de son procès. Ce cas soulève la question suivante : peut-‎on dégrader ou laisser dégrader son corps ?

‎I) La nécessité de protéger la personne peut se justifier de différentes ‎manières
1)‎ La personne se voit reconnaître l’usufruit de son corps, temple de ‎Dieu
2) La dignité humaine : l’individu représente l’espèce humaine : il a ‎des devoirs

II) La liberté individuelle légitime une possession de son corps, mais ‎jusqu’où ?‎
1) Locke : la propriété comme protection de la personne vis-à-vis ‎d’autrui
2) Les dérives du droit de propriété sur le corps : la pensée ‎‎"libertarienne"‎
III) La loi : un compromis instable‎
1) La lutte contre le corps-objet et les théories libertariennes
2) L’« hypocrisie » des textes de loi‎

Extrait du document:

Dans la théologie chrétienne, il y a l’idée que le corps fait partie intégrante ‎de la personne, au même titre que l’âme. L’individu, son corps et son âme sont ‎créés par Dieu. Le corps est un instrument au service de l’âme de la personne ‎qui doit respecter ce corps. Selon St Paul, le corps ne nous appartient pas, ‎c’est le temple de Dieu. Il nous est confié pour la durée de notre vie et nous ‎devons veiller à en prendre soin, c’est-à-dire le respecter, ne pas le pervertir par ‎des pêchés. Cette idée que le corps nous est en quelque sorte prêté est illustrée ‎par le fait que notre cadavre revient aux autorités ecclésiales.‎
  • Dissertation se demandant quelle est la spécificité de la séparation de corps par rapport au divorce et comment mettre fin à la séparation de corps.
    № 25462 | 2,360 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie établissant le rapport du vrai et du faux que nous entretenons avec notre corps pour masquer ses imperfections ainsi que l'image que l'on cherche à donner de soi-même. (pdf)
    № 19514 | 1,800 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur le handicap prenant appui sur le livre de L.Marzec "A corps perdu" et pensant les difficultés comme les potentiels demeurant.
    № 13470 | 4,615 mots | 0 sources | 2009 | détails
    12,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires