Etre conscient, est-ce être seul ? Dissertation by elodiez4

Etre conscient, est-ce être seul ?
Dissertation qui analyse pour quelles raisons et dans quels cas l'individu fait parfois abstraction de son déterminisme individuel au profit de la collectivité.
№ 8014 | 2,140 mots | 0 sources | 2005
Publié le sept. 09, 2008 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Chez certaines meutes d'animaux, la solitude est signe de mort, à croire que génétiquement l'animal est programmé à vivre en groupe, à se défendre au pluriel et à se déplacer ensemble, comme les éléphants, le loup plus insolitement l'inséparable qui dès qu'il perd sa moitié se voit condamné à se laisser mourir. Le côté humain est beaucoup plus complexe car la solitude telle qu'on l'a supposée n'est pas aussi critique même si elle peut conduire à la même finalité.

1. D'un point de vue pragmatique, l'individu est tous les jours confronté à sa propre conscience

2. Lorsque l'individu naît, il peut être individu à part entière ou pas

3. La connaissance que l'individu peut avoir de lui même a-t-elle une finalité ?

Extrait du document:

Il est l'objet d'interrogations personnelles et collectives sans qu'il en soit forcément « conscient ». Ce sont plutôt des réactions instructives voire animales que l'Homme a sans s'en rendre compte. Il y a un ensemble de réactions physiologiques qu'il ne peut contrôler mais qui ne fait pas partie de l'inconscient. Néanmoins, il se distingue de l'animal par la conscience qu'il a de lui même et des autres. L'individu a la faculté de se connaître. Il sait qu'il existe de manière intuitive, il ne remet pas en cause cela : je suis, j'existe, je mange. Il a conscience de ce qu'il fait.

Commentaires