Être libre est-ce pouvoir choisir ? Dissertation

Être libre est-ce pouvoir choisir ?
Dissertation de philosophie se demandant si le fait d'être libre nous confère un absolu pouvoir de décision. (pdf)
№ 18315 | 2,485 mots | 0 sources | 2010
Publié le juil. 28, 2010 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Aux sources de notre civilisation, la liberté était définie comme la libre condition de l'Homme, qui n'est pas esclave ou prisonnier. La liberté fut donc d'abord un statut,avant d'être considérée comme
une caractéristique individuelle, psychologique et morale. Un être libre a la possibilité d'agir de manière autonome, sans être soumis à la fatalité, au déterminisme biologique ou social, et sans être entravé par des contraintes étrangères. La liberté de l'individu porte alors sur ses actions, sur ses décisions et donc sur son pouvoir d'autodétermination. Ainsi, l'être libre pourrait choisir, c'est à dire décider de faire une chose de préférence à une autre,étant alors la cause première ou absolue de ses actes. Il y aurait en l'Homme une exigence de liberté dictée par la raison. Cependant, l'Homme serait également un «animal politique»selon Aristote et, la société répondrait à sa tendance fondamentale qu'est la sociabilité. Dès lors, le fait de vivre dans une société où les individus seraient seuls maîtres de leurs décisions et de leurs choix pourrait s'avérer dangereux et, aliénant. Et même impossible.

I/ La liberté ne signifie pas que l'on puisse choisir seul
II/ Elle nous confère un pouvoir originel de décision
III/ Ce pouvoir n'est peut être qu'illusoire

Extrait du document:

La liberté conçue comme un pur pouvoir d'autodétermination serait incompatible avec l'existence de la société, puisque dès l'instant où nous ferions ce que nous avons décidé de faire, librement, nous
pourrions de ce fait entraver la liberté d'autrui. Ainsi, si chaque individu agit ainsi, selon ses seules décisions et sans prendre en compte l'existence d'autrui, il met en danger la liberté de ce dernier, qui pourrait à son tour agir selon son propre chef et de ce fait, empêcher liberté d'un autre .

Commentaires