Existe-t-il un droit à l'erreur ? Dissertation by JojoBL91

Existe-t-il un droit à l'erreur ?
Dissertation qui analyse s'il existe un droit à l’erreur de façon absolue et concrète au sein de la société.
№ 6710 | 1,780 mots | 0 sources | 2007
Publié le juin 24, 2008 in Philosophie , Psychologie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce sujet s’attaque à la fois à la liberté et à la vérité : la vérité, car s’il existe un droit à l’erreur, il existe aussi un droit non pas au mensonge, mais à une vérité inexacte. L'individu se demande alors s'il peut reconnaître le droit à l'erreur quand il a le souci de la vérité ? La liberté, car celui qui n’a pas le droit à l’erreur est beaucoup moins libre : il ne doit faire que les choses parfaitement. Cela lui ferme des portes : il ne peut douter, tâtonner, chercher. Car lorsque l’on cherche, l’on passe toujours dans l’erreur.

1. Une interrogation purement théorique, aidé de références philosophies, sur l’existence et la légitimité d’un droit à l’erreur

2. Ce droit à l’erreur existe-t-il concrètement dans la société dans laquelle nous vivons ?

3. En quoi ce droit à l’erreur peut-il être profitable et donc devrait être appliqué ?

Extrait du document:

« L’erreur est humaine », dit l’opinion. Voyons les choses et demandons nous : quel homme n’a jamais fait d’erreur ? Y a-t-il un homme qui peut affirmer ne pas faire d’erreur ? Cela semble compromis : même les plus grandes figures de l’histoire, les plus grands philosophes, chefs d’état, artiste, ont fait des erreurs. Même Socrate n’a pas réussi à expliquer et à faire accepter sa philosophie par sa cité.
Il est vrai que tout humain a fait, fait et fera des erreurs. Le droit à l’erreur serait abordé ici comme le simple droit d’être humain. Mais malgré cela, doit-on, peut-on tolérer l’erreur ?

Commentaires