Existe-t-il une culture politique du romantisme ? Dissertation by Mystere

Existe-t-il une culture politique du romantisme ?
Dissertation se demandant dans quelle mesure la cohérence et la singularité incontestables du romantisme à travers l'Europe permettent de considérer le mouvement comme une culture politique.
№ 27592 | 2,860 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le janv. 03, 2012 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Le romantisme est l'aventure collective d'un certain nombre de philosophes, d'écrivains, de musiciens, de peintres (et de vivants qui se sont contentés de vivre « romantiquement » sans imprimer leur trace dans les arts) entre la fin de la Révolution Française et ‐approximativement‐ le milieu du XIXe siècle. (…) C'est la nature privilégiée par rapport à la culture, le sentiment préféré à la raison, l'individu à la société. ». Ainsi l'écrivain Claude Roy définit-il le romantisme, ce mouvement littéraire dont l'apogée se situe dans la première moitié du XIXe siècle ; caractérisé par la prééminence de l'individualité et par l'expression d'une sensibilité exacerbée, il s'inscrit en ce sens en réaction par rapport au classicisme du XVIIe siècle et au rationalisme des Lumières du XVIIe. Véritable révolution esthétique et culturelle, le romantisme s'étend dans toute l'Europe et concerne non seulement les arts mais aussi la politique, inhérente à ce siècle des révoltes et de la succession des régimes, héritier de la Révolution Française et de l'empire napoléonien. Peut-on pour autant parler de culture politique du romantisme ?
Nous nous intéresserons dans un premier temps aux aspects politiques de ce mouvement culturel européen et à ses réalisations concrètes avant d'étudier dans un second temps les limites de l'impact politique du romantisme.

Extrait du document:

Le romantisme est donc avant tout une réaction contre l'émancipation politique et sociale issue des idées de 1789, une défense des monarchies et des classes dirigeantes. Ceci est dû à l'inquiétude provoquée chez les romantiques par les bouleversements politiques et sociaux qui marquent la fin du XVIIe et le début du XVIIIe par opposition à la stabilité qui caractérisait l'Ancien Régime. Les premiers romantiques prônent ainsi le retour à la monarchie et aux valeurs aristocratiques. Là réside tout le paradoxe du romantisme à ses débuts car il s'agit d'un mouvement à la fois novateur et conservatiste.
  • Cette dissertation de science-politique montre l’étendue et la complexité de la notion d’opinion publique. Elle analyse la fabrication et la manipulation de cette opinion publique, en s'appuyant sur des citations, et approche théorique et pratique : P. Bo
    № 63 | 2,500 mots | 0 sources | 2006 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Etude de cas qui traite des points communs, ressemblances et différences au sein des pratiques culturelles de la population adolescente.
    № 7200 | 750 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant dans quelle mesure il est possible de parler de cultures politiques.
    № 26292 | 1,670 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires