Fascismes et régimes autoritaires de droite Dissertation by Philou

Fascismes et régimes autoritaires de droite
Dissertation d'histoire qui étudie les différences, les places respectives et les relations entre fascisme et régimes autoritaires dans l'Europe de 1922 à 1945.
№ 389 | 2,760 mots | 0 sources | 2007
Publié le juin 04, 2007 in Histoire , Relations Internationales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Ce devoir suit un plan chronologique qui s'articule comme suit :
entre 1922 et 1929, le fascisme s’élabore parallèlement à des régimes autoritaires de droites qui se forment à travers l’Europe. Entre 1929 et 1936, le fascisme s’étend et s’affirme par une idéologie violente et une organisation précise vis à vis de régimes autoritaires qui s’opposent ou rallient les états fascistes. Enfin, de 1936 à 1945, les fascismes dominent politiquement et militairement l’Europe, consacrant leur domination sur les régimes autoritaires de droite, avant de disparaître avec la défaite de 1945 face aux démocraties.

Extrait du document:

Mussolini affirme en 1921, au sujet des fascistes : « Nous, nous sommes comme les communistes, nous croyons à la nécessité d’un état centralisateur, qui soumette chacun à une discipline de fer : avec cette différence qu’ils arrivent à cette conclusion à travers l’idée de classe et nous à travers celle de nation ». Mussolini résume ici les grandes lignes de l’idéologie fasciste. Celle-ci repose sur le nationaliste, l’exaltation de la grandeur nationale, l’affirmation d’un homme nouveau, et ce, par la violence, et enfin sur la considération du peuple comme un tout universel et indissociable. Puis, lorsque le fascisme s’étend à un État, l’organisation fasciste peut se résumer par l’encadrement de la société (politique, social, culturel), la répression de l’opposition (polices secrètes telles que l’OVRA en Italie et la Gestapo en Allemagne), ainsi que par un parti unique qui organise notamment la propagande axée sur le nationalisme et le culte du chef. Le terme de « fascismes » entraîne l’idée de plusieurs fascismes et il faut donc associer au fascisme italien la forme de fascisme allemand qu’est le nazisme, qui reprend les structures initiées par Mussolini en Italie. Dans une moindre mesure, les régimes autoritaires de droite en Europe de 1922 à 1945 vont également se fonder sur le nationalisme, un système de répression, un parti unique et un dictateur qui possède les pleins pouvoirs. Cependant, ils se différencient des fascismes notamment par l’idéologie et par l’absence d’encadrement total de la société comme il est possible de l’observer au sein de l’Italie fasciste et de l’Allemagne nazie.

Commentaires