Faut-il aimer la sagesse ? Dissertation

Faut-il aimer la sagesse ?
Dissertation qui analyse si aimer la sagesse est indispensable à la vie et au bonheur des individus.
№ 11262 | 1,530 mots | 1 source | 2009
Publié le mai 26, 2009 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La notion de la sagesse serait née au VIe siècle en Grèce grâce à la philosophie et au grec. A Athènes, les Sages étaient au début au nombre de sept, ce qui permet de dire que c'était une chose rare. Mais grâce aux philosophes, l'amour de la sagesse, a été transmis de siècle en siècle. Depuis ce temps, cette nouvelle forme de sagesse, fondée sur la raison, nous inspire encore aujourd'hui et nous permet de mieux vivre, car la philosophie unit vérité et bonheur, ainsi aucun ignorant ne peut philosopher. C'est pourquoi, tant d'hommes comme Platon, Épicure, Descartes et beaucoup d'autres ont décidé d'aimer la sagesse pour philosopher ; ils aimaient la sagesse, la cultivaient, y consacraient parfois toute leur vie et leurs ouvrages. Mais on peut tout de même s'interroger sur la nature de cette sagesse, sur son sens et savoir si elle est saisissable, car la vérité et la connaissance sont essentielles pour atteindre la sagesse.

Extrait du document:

Peut-être que les anciens Grecs avaient raison lorsqu'ils pensaient qu'il y avait une sagesse dans les mots. En grec, « philosophia », se décompose en « philo », le verbe aimer et « sophia » que l'on peut traduire par sagesse, habileté dans l'art et ma science. La philosophie est donc l'amour de la connaissance et l'amour de la sagesse. Aimer serait avoir une attirance pour quelque chose, une personne, une idée ou avoir un penchant pour quelque chose. Être philosophe, est alors au sens premier du terme avoir une attirance pour la sagesse, et donc pas réellement à être sage, bien que se soit l'idéal à atteindre.

Commentaires